Les dossiers de consommation qui fâchent.

Les dossiers de consommation qui fâchent :

Sur le flanc droit; neuf, ont été percés 4 trous de Ø 6 et un de Ø 18, délaissant les passages prévus sur le haut par Mitsubishi

Principaux dossiers :

  • Production solaire
  • Pompe à Chaleur
  • Isolation thermique
  • Autres

Pourquoi ?

Les entreprises lancent sur les routes des commerciaux aux pratiques : très curieuses, trompeuses, mensongères, Etc.

Aux beaux discours qui se ressemblent, aux mots prêts, aux gestes, aux méthodes, habitudes, à croire qu’ils ont tous été formés par les mêmes formateurs :

Discours hachés, gribouillages sur des feuilles de papier blanches, sans entête de la société qu’ils représentent, tous ces discours ces attitudes au pas de course, promesses, annonces, avantages, ne sont que des artifices, des trompent l’œil, des illusions, des asphyxies, des hallucinations qui n’ont qu’un seul but : faire signer une demande de crédit à la consommation.

Schéma type pour la pompe à chaleur (du vécu) : 13.500,00 €, 10.000,00 € d’aides de l’État, reste à charge 3.500,00 €. Vous commencez par payer le crédit pendant ce temps les aides tombent une à une et vous remboursez le crédit en recevant les aides. Au bout d’un an, vous n’aurez payé que le crédit 3.500,00 €, ayant remboursé le capital des 10.000,00 € des aides reçues.

Pour notre cas : seule l’aide d’EDF de 3.500,00 € est arrivée après 6 mois d’échanges multiples de courriers.

Finalité : 3.500,00 € d’aide seulement, le débours a bien été de 10.000,00 €. Soit exactement l’inverse des dires, griffonnages du commercial.

Une énorme tromperie ! Une escroquerie.

Nous sommes allés aux Impôts : rien !

J’ai écrit au président Macron : RIEN !

© par Bernard TRITZ

Une réflexion au sujet de « Les dossiers de consommation qui fâchent. »

  1. Après constat d’huissier : Le fournisseur est venu remplacer le panneau droit par un neuf, terminant le travail proprement pour cet aspect.
    Reste à faire : la pompe à chaleur se met en route en plein été des radiateurs montent en température à plus de 60°C, alors que dehors il fait 34° C.
    Question : comment un fournisseur peut-il agir ainsi ?
    Il devait enlever la cuve de fioul, promesse à la vente avant de commencer.
    Bien des manquements, trop de tromperies coûteuses !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s