Panneaux solaires autocollants

Plus fins et légers

Par Anne Cagan – Publié le vendredi 30 juillet 2021.

Ce panneau solaire adhésif devrait peser deux fois moins lourd que les panneaux conventionnels. // Source : Maxeon

La France va produire des panneaux solaires « autocollants » plus fins et légers : Plus légers, ces panneaux solaires adhésifs devraient être compatibles avec davantage de toitures. Ils seront fabriqués dans la ville de Porcelette, en France, et devraient être commercialisés en 2022.

Des panneaux photovoltaïques que l’on peut coller directement sur un toit, voilà ce que prévoit de fabriquer Maxeon Solar Technologies. Ces panneaux solaires adhésifs ont convaincu les institutions de l’Union européenne. Comme le révèle PV-Magazine ce 29 juillet, l’entreprise (dont Total détient une part majoritaire) fera partie des 32 entités qui bénéficieront d’un fond d’innovation européen dédié au développement de solutions bas-carbone.

Le fond dispose de plus de 118 millions d’euros. La part qui sera accordée à Maxeon n’a pas été détaillée, mais cet argent aidera la société à lancer la production de ses panneaux solaires d’un genre nouveau en France. L’entreprise a prévu de faire fabriquer ce produit, baptisé Maxeon Air, dans une usine de Porcelette, en Lorraine.

DES PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES DEUX FOIS PLUS LÉGERS : L’intérêt de ces panneaux solaires « autocollants » est de pouvoir être posés sur des toits qui ne pourraient pas autrement en accueillir, explique Maxeon. Certains toits ne peuvent supporter le poids des panneaux traditionnels (souvent aux alentours de 12 kg/m2). Les Maxeon Air, qui ne contiennent ni verre ni aluminium et n’ont pas besoin de support, de lest, ni de fixation devraient cependant être plus légers. L’entreprise promet un poids de 6 kg/m2 ce qui devrait les rendre compatibles avec davantage de toitures.

Ces panneaux « stickers » devraient par ailleurs mieux s’accommoder de toitures aux formes irrégulières que des panneaux traditionnels (qui ont plutôt besoin de surfaces planes). « La pose (ndlr : des panneaux) est simplifiée grâce à un adhésif innovant prêt à l’emploi, qui n’impose pas de percer la membrane des toits », précise la fiche produit de l’entreprise.

Maxeon indique que le produit offre un taux de conversion satisfaisant de près de 21 %, ce qui signifie que 21 % de la lumière reçue est transformée en électricité. Ses panneaux autocollants font 4 mm d’épaisseur et sont certifiés contre le feu. Il faudra voir cependant comment ces panneaux se comportent en pratique et gèrent leur température. Lorsque les cellules chauffent, cela a en effet tendance à réduire leur efficacité. Or, les Maxeon Air ne pourront pas se rafraîchir grâce à l’air circulant sous eux — comme c’est le cas pour les panneaux traditionnels — puisqu’eux seront directement collés sur le toit.

L’entreprise devrait dévoiler davantage de détails sur le produit cet été. Electrek précise que ces panneaux autocollants commenceront à être utilisés dans des projets pilotes en Europe d’ici la fin d’année 2021. Leur commercialisation officielle dans la zone européenne est, elle, prévue pour début 2022.

Lire la Source : https://www.numerama.com/sciences/729930-la-france-va-produire-des-panneaux-solaires-autocollants-plus-fins-et-legers.html

© par Bernard TRITZ