Microsoft Office 2021 est là !

Par Frandroid – Publié le vendredi 01 octobre 2021 à 19h19.

Office 2021 // Source : Microsoft

Microsoft Office 2021 est là – Word et Excel à la sauce Windows 11 : Microsoft présente Office 2021. La nouvelle version de la suite d’applications débarque en même temps que Windows 11 avec un nouveau design et des fonctionnalités tournées vers la collaboration en temps réel entre collègues.

Microsoft dévoile Office 2021 pour détailler à la fois les nouveautés prévues pour sa suite de logiciels dédiés à la productivité, mais aussi le prix qu’il faudra débourser (que ce soit dans le cadre d’un abonnement Microsoft 365 ou non). Bon à savoir : cette refonte sera lancée en même temps que la mise à jour Windows 11, le 5 octobre prochain.

NOUVEAU DESIGN À LA WINDOWS 11 : Disponible sur Windows et macOS (les « plus récentes versions »), Office 2021 inclut les applications Word, Excel, PowerPoint, OneNote et Teams. Préparez-vous notamment à un changement de design plus en accord avec la charte graphique de Windows 11, aussi bien au niveau des couleurs que des coins arrondis.

Nous avons également aligné intentionnellement cette mise à jour visuelle sur la disponibilité de Windows 11 afin d’offrir une expérience cohérente et homogène sur un nouveau PC Windows 11. Eh oui, cette mise à jour est également disponible pour les personnes utilisant Windows 10.

PRODUCTIVITÉ ET MICROSOFT TEAMS : L’accent est également mis sur la possibilité de collaborer à plusieurs sur un même document afin d’améliorer le télétravail. La firme précise que les abonnés à Microsoft 365 profitaient déjà de ces fonctionnalités, mais désormais même les utilisateurs achetant uniquement la suite Office 2021 y auront droit. « Il n’est pas nécessaire d’envoyer des notes ou des courriels supplémentaires, car tout le monde est informé de la mise à jour d’un fichier », lit-on dans le communiqué.

Cette collaboration en temps réel est animée par OneDrive : Microsoft recommande donc de sauvegarder vos fichiers sur son service de cloud avant de les partager. Sans surprise, Microsoft Teams profite d’une intégration plus poussée dans la suite Office 2021 pour améliorer le travail en équipe. Le logiciel est déjà préinstallé sur Windows 11, mais l’idée est de permettre aux utilisateurs sur Windows 10 et de Mac d’en bénéficier également via la suite Office ou l’abonnement Microsoft 365.

Pour aller plus dans le détail, vous pouvez retrouver les petites nouveautés listées par Microsoft pour chaque application de la suite Office 2021. Il suffit de cliquer ici.

PRIX DE MICROSOFT OFFICE 2021 : Office 2021 dans sa version « Home and Student » coûte 149,99 dollars aux États-Unis. Dans sa formule « Home and Business » (qui ajoute Outlook et des options pour les professionnels), il faut compter 249,99 dollars. Il est probable que cela se traduise par des prix respectifs de 149 et 249 euros en France.

Sachez aussi qu’un abonnement Microsoft 365 — qui donne toujours accès aux dernières versions des applications de la firme de Redmond –, coûte 69 euros par an ou 7 euros par mois dans sa version Personnel.

Lire la Source : https://www.frandroid.com/marques/microsoft/1083697_microsoft-office-2021-est-la-word-et-excel-a-la-sauce-windows-11

© par Bernard TRITZ

Mise à jour Windows 10

Mise à jour ce samedi 02 octobre 2021 à 07h20

Cela prit un bon 1/4 d’heure ou 15 minutes, avec une Fibre Optique à 940 Mbit/s. Soit hélas pour celles et ceux qui sont toujours en ADSL un temps estimé à plus d’une journée de temps de travail perdu. Un très grand merci à Microsoft pour nous empêcher de travailler !

© par Bernard TRITZ

Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron en tête des intentions de vote au 1er tour, Éric Zemmour talonne Marine Le Pen pour la deuxième place, selon notre sondage

Une candidature d’Éric Zemmour à l’élection présidentielle aurait peu ou pas de conséquences pour Emmanuel Macron et les candidats de gauche. En revanche, le polémiste pourrait profiter de transferts de vote venant de la droite et de l’extrême droite.

Article rédigé par Franceinfo Radio France Publié le 01/10/2021 18h59 – Mis à jour le 01/10/2021 23h55

Éric Zemmour, s’il est candidat, est crédité de 15% des intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2022 et arriverait troisième derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Franceinfo et Le Parisien-Aujourd’hui en France, publié vendredi 1er octobre.

Brice Teinturier, le délégué général d’Ipsos tire trois « enseignements majeurs » de ce sondage : « La dynamique Zemmour qui double son score par rapport au sondage d’il y a deux semaines et qui passe devant les candidats Les Républicains ». Les intentions de vote pour le polémiste sont en hausse de 7 points. Il note aussi le « maintien à un haut niveau d’Emmanuel Macron, dans les 25 à 26% » et « l’effondrement d’Anne Hidalgo, qui passe de 9 à 5,5% ».

Intentions de vote au premier tour : les hypothèses

Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche prochain et si vous aviez le choix entre les candidats suivants, quel est celui pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez au premier tour ?

(Sélectionnez une hypothèse dans le menu déroulant)

rce : enquête Ipsos-Sopra Steria pour Franceinfo et Aujourd’hui en France-Le Parisien • octobre 2021

Dans ce sondage, Éric Zemmour est à deux doigts de se qualifier pour le second tour, car il récolte seulement 1 à 2 points de moins – selon les hypothèses – que Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national, qui elle obtient entre 16 et 17% des intentions de vote. Le polémiste bénéficie des transferts de vote venant de la droite et de l’extrême droite. C’est d’ailleurs à la candidate RN qu’il prend le plus d’électeurs puisque, si Éric Zemmour n’est pas candidat, Marine Le Pen récolte 25% des intentions de vote, soit jusqu’à 9 points de pourcentage de plus. Le sondeur Brice Teinturier observe qu’il y a « une division parfaite de l’électorat initial de Marine Le Pen » avec, d’un côté des électeurs de milieux populaires ayant toujours l’intention de voter pour elle et de l’autre, des électeurs CSP+ qui ont plutôt l’intention de voter pour lui.

Éric Zemmour prend aussi des électeurs à la droite car chacun de ces candidats potentiels, qu’il s’agisse de Xavier Bertrand, de Valérie Pécresse ou de Michel Barnier, gagne 2 à 3 points de pourcentage en son absence. Une candidature d’Éric Zemmour siphonnerait même carrément celle de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) qui perdrait alors 2,5 à 3,5 points de pourcentage, en passant de 4% ou 5% des intentions de vote à 1,5%.

Yannick Jadot à égalité avec Jean-Luc Mélenchon : En revanche, les conséquences de la candidature d’Éric Zemmour sur les résultats électoraux d’Emmanuel Macron dépendent aussi du candidat que les électeurs de droite se choisiront. Le président sortant récolte 24% des intentions de vote si Xavier Bertrand et Éric Zemmour sont candidats, mais 25% si le polémiste ne l’est pas. On observe la même progression de 1 à 1,5 point de pourcentage des intentions de vote pour Emmanuel Macron, dans les modélisations où Valérie Pécresse ou Michel Barnier représente la droite.

La candidature du polémiste ne change rien non plus pour les candidats de gauche : le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon est donné à 9%, à égalité avec l’écologiste Yannick Jadot (qui passe à 9,5% si Michel Barnier est le candidat de la droite). La socialiste Anne Hidalgo obtient quant à elle 5,5% des intentions de vote, quels que soient les autres candidats. Ces chiffres ne changent pas ou quasiment pas si Éric Zemmour est candidat. On note que ces trois candidats de gauche obtiennent au total 23,5% des intentions de vote. Si la gauche s’unissait et si Éric Zemmour était candidat, elle pourrait donc se qualifier pour le second tour de la présidentielle face à Emmanuel Macron.

Anne Hidalgo perd près de 4 points par rapport au sondage réalisé début septembre. « Il y un problème de visibilité et de contenu de ses propositions », estime le délégué général d’Ipsos.

« Anne Hidalgo est dans une posture d’écoute et, à un moment, à force d’écouter vous disparaissez des radars et a fortiori quand autour de vous vous avez des gens qui, eux, sont très visibles. »

Brice Teinturier Franceinfo : Pour l’instant, le premier tour de l’élection présidentielle ne motive pas encore beaucoup les électeurs, car seulement la moitié est certaine d’aller voter, 14% sont presque certains d’y aller, tandis que 36% ne vont peut-être pas voter.

Le sondage Ipsos-Sopra Steria pour Franceinfo et « Le Parisien/Aujourd’hui en France » a été réalisé sur internet les 29 et 30 septembre 2021 sur un échantillon de 1 500 personnes inscrites sur les listes électorales représentatives de la population française majeure.

Pour l’instant, le premier tour de l’élection présidentielle ne motive pas encore beaucoup les électeurs, car seulement la moitié est certaine d’aller voter, 14% sont presque certains d’y aller, tandis que 36% ne vont peut-être pas voter.

Le sondage Ipsos-Sopra Steria pour Franceinfo et « Le Parisien/Aujourd’hui en France » a été réalisé sur internet les 29 et 30 septembre 2021 sur un échantillon de 1 500 personnes inscrites sur les listes électorales représentatives de la population française majeure.

© par Bernard TRITZ

Rognac – Test de Débit Free

Test du samedi 02 octobre 2021 à 01h23.

Connexion lente, écran qui se fige… Simple ressenti ou véritable problème, comment savoir ? Est-ce la faute de votre opérateur, à savoir Free ? Pas toujours simple à déterminer… En exclusivité, nous vous proposons un test de débit Freebox. En-dessous, retrouvez toutes les informations qui vous permettront d’interpréter les résultats de votre test.

À quoi ça sert ce test de débit Free ? : Un épisode de série qui se bloque sur l’écran, un jeu en ligne qui traîne, des téléchargements qui s’éternisent : vous vous posez peut-être des questions sur le débit de votre Freebox. Est-il conforme aux valeurs promises par l’opérateur ? Bonne nouvelle, nous avons conçu un test débit Freebox qui va vous permettre de le vérifier ! Mais avant, il convient de lire ces quelques lignes d’explication très utiles et de prendre le temps de découvrez le lexique des termes techniques utilisés.

Notre site vous propose un test de débit Free en ligne permettant d’évaluer avec précision le débit ascendant (upload) et descendant (download) de votre connexion, ainsi que deux autres critères techniques importants : le ping (équivalent au temps de latence) et la gigue.

Bien entendu, la mesure essentielle à prendre en compte, celle qui impacte le plus l’utilisation du web au quotidien, est la vitesse de débit descendant, c’est-à-dire la transmission des données depuis le réseau Internet vers un appareil connecté : ordinateur, mais aussi tablette, smartphone ou console de jeu branchée en wifi.

Faire un test de débit : https://freebox-news.com/tutoriel/test-debit-free

© par Bernard TRITZ