Marseille : Frelon très dangereux !

Publié le mercredi 06 octobre 2021 à 16h02 – Mis à jour le mercredi 06 octobre 2021 à 16h22.

Trois chercheurs ont fait la découverte d’une nouvelle espèce de frelon asiatique qui pourrait faire beaucoup de dégâts. • © Laboratoire Ecotonia

Le Frelon oriental, espèce très dangereuse, détecté à Marseille pour la première fois en France : Une nouvelle espèce de frelon, le frelon oriental, a été découverte pour la première fois en France, à Marseille. Redoutable prédateur d’abeilles et très dangereux, il pourrait causer de gros dégâts si sa propagation n’est pas stoppée à temps.

Son nom, le frelon oriental : Son nom scientifique, le Vespa orientalis Linnaeus. Une espèce scientifiquement reconnue, mais jusqu’alors absente des contrées métropolitaines.

Gérard Filippi et ses collègues Alain Coache et Bruno Gereys ne s’attendaient pas à une telle découverte. Alors qu’ils effectuaient une étude classique sur la faune et la flore à Marseille, les trois chercheurs du laboratoire d’entomologie (étude des insectes) aixois Ecotonia sont tombés sur cette espèce de frelon dans un site industriel fermé.

Ils viennent de publier leur découverte dans la revue scientifique Faunitaxys. Et la nouvelle pourrait faire grand bruit.

Une espèce très dangereuse : Le frelon oriental fait partie des 22 espèces de frelons. Sur le site de Marseille observé par les scientifiques d’Ecotonia, trois types de frelons ont été trouvés : le frelon oriental, le frelon européen (vespa crabro) et le frelon asiatique (vespa velutina).

Le frelon oriental est une espèce « très dangereuse, très invasive et prédatrice d’abeilles ». Elle se caractérise par sa couleur rousse, avec une partie jaune au niveau de la face antérieure de la tête et sur les 3e et 4e segments de l’abdomen. Aussi, ce frelon semble quasi-glabre, sans poils, à l’œil nu.

« Cette espèce a une capacité d’expansion très, très, rapide. Aujourd’hui, il est très difficile voire inutile de lutter contre les essaims, ils se multiplient trop vite », explique Gérard Filippi, directeur et fondateur d’Ecotonia.

Le défi, c’est de trouver le nid pour le détruire le plus rapidement possible. Gérard Filippi, président d’Ecotonia.

Des mâles et des femelles ont été trouvés, ce qui laisse penser à la présence d’un nid. Est-il récent ? A-t-il plusieurs années ? « On ne le sait pas encore », témoigne l’entomologiste. Mais il y a urgence. « Le défi, c’est de trouver le nid pour le détruire le plus rapidement possible ».

Des frelons arrivés par bateau : Selon Gérard Filippi, il est fort probable que le frelon ait été acheminé par bateau. Les insectes ont été trouvés contre le ruisseau des Aygalades, qui se jettent dans le port de Marseille.

Le frelon oriental est déjà présent dans les Balkans, son aire naturelle, mais aussi sur des îles de la mer Egée, en Bulgarie, Turquie, à Chypre, Malte, au sud de l’Italie mais aussi au nord-est de l’Afrique et au Moyen-Orient.

Elle a également été citée au Turkménistan, Tadjikistan, en Iran, Ouzbékistan, Afghanistan, ou encore au Pakistan, en Inde et au Népal.

En Italie, un spécimen a été observé à Gênes en 2018 ainsi qu’en Toscane en 2021. Le frelon oriental a été également repéré en Espace, à Valence depuis 2012 ou en Andalousie.

Danger pour les humains ? : Les piqûres de frelons sont très douloureuses, et peuvent être mortelles en cas de réaction allergique. « Mais même une piqûre de guêpe peut tuer si on fait une réaction allergique », rappelle Gérard Filippi.

« Le frelon, proche de la guêpe, mais beaucoup plus gros, peut piquer plusieurs fois car, comme la guêpe, il ne laisse pas son dard dans la peau », peut-on lire sur le site d’Amélie.fr.

En cas de piqûre dans la bouche ou la gorge avec des difficultés à respirer, il faut consulter en urgence. Il est conseillé de donner un glaçon à sucer pour faire diminuer l’œdème. Il faut également appeler les secours en cas de piqûres multiples ou d’allergie au venin.

Les frelons asiatiques présentent un tempérament « très agressif, plus que nos espèces indigènes », souligne le scientifique avant de nuancer : « Ce n’est pas une espèce qui attaque, à moins d’être attaquée. Le tout est de « ne pas s’approcher de l’essaim », rappelle le spécialiste.

Abeilles en détresse : Prévenir les apiculteurs, voilà l’urgence principale pour sauver les abeilles. Puis éradiquer l’espèce, avant qu’elle ne se propage dans tout le pays.

« Il est souhaitable de vérifier si elle est présente dans d’autres quartiers de Marseille, ainsi que dans les villes et communes avoisinantes. Sa présence pourrait en effet créer des difficultés dans le secteur de l’apiculture, ce frelon étant considéré comme un redoutable prédateur d’abeilles domestiques, pouvant occasionner des dégâts dans les ruchers », peut-on lire dans l’article.

En France, la diminution de la population d’abeille, appelée syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles, inquiète toujours plus. 30 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque année. En dix ans, 15.000 apiculteurs ont cessé leur activité.

Un constat alarmant quand on sait que l’abeille joue un rôle crucial dans notre écosystème. Elles sont à l’origine de la reproduction de plus de 80 % des espèces végétales. Ces insectes pollinisateurs assurent également plus de 75 % des cultures dans le monde et 10 % du chiffre de l’agriculture mondiale.

Selon une étude du ministère de l’Environnement daté de 2016, leur extinction causerait en France une perte de près de 2,9 milliards d’euros.

La première cause de disparition des abeilles est l’utilisation de pesticides et produits chimiques. La seconde, la prolifération du frelon asiatique, arrivé en France en 2006. La prolifération du frelon oriental pourrait empirer la situation.

Lire la Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/marseille-une-nouvelle-espece-de-frelon-asiatique-tres-dangereuse-decouverte-pour-la-premiere-fois-en-france-2281225.html

© par Bernard TRITZ

Retraits d’espèces : gros soucis

Par Nantcy Leone – Planet.fr – Publié le mercredi 06 octobre 2021 à 12h09.

Distributeurs de billets

Distributeurs de billets – ce gros changement qui va rendre plus difficile vos retraits d’espèces : Entre BNP Paribas, le Crédit Mutuel et la Société Générale, une mutualisation des distributeurs automatiques de billets (DAB) se profilent. Leur nombre pourrait considérablement chuter.

Les distributeurs automatiques de billets (DAB) vont-ils disparaître près de chez vous ? En raison de la chute des retraits d’espèces, trois banques – BNP Paribas, le Crédit Mutuel et la Société Générale – propriétaires de près d’un tiers des distributeurs en service en France (15.000 machines sur 48.000), envisagent de mutualiser leur parc pour une meilleure gestion. Elles ont annoncé ce mardi 5 octobre « étudier un projet de mise en commun de leurs automates bancaires pour garantir, ensemble et durablement, le meilleur accès au libre-service bancaire et renforcer l’offre de services pour leurs clients », rapporte Les Echos.

Jusqu’à fin 2021, ces établissements bancaires vont recueillir l’avis des représentants de leur personnel, collectivités ou transporteurs de fonds.

Mutualisation des distributeurs de billets – la baisse de paiement en cash en cause : Les paiements en cash et en chèque ne cessent de diminuer. D’après les résultats d’une enquête de la Banque centrale européenne publiés à la fin de l’année 2020, les Français sont d’ailleurs ceux qui se détournent le plus des règlements en argent liquide au sein de l’Europe.

Seules 59% des transactions sont réglées en espèces dans le pays, contre 35% par carte bancaire : Cela est dû en partie au fort déploiement des paiements sans contact depuis le début de la crise sanitaire. 39% des transactions sont désormais réalisées par carte en France, selon la Banque de France.

La baisse du nombre de distributeurs pourrait-il isolés davantage les territoires ruraux ?

Lire la Source : https://www.planet.fr/banque-distributeurs-de-billets-ce-gros-changement-qui-va-rendre-plus-difficile-vos-retraits-despeces.2320700.687347.html

© par Bernard TRITZ

Éric Zemmour au second tour !

Par la rédaction de LCI – Publié aujourd’hui mercredi 6 octobre 2021 à 11h30 – Mis à jour à 12h00.

Monsieur Éric Zemmour en pleine progression !

Présidentielle 2022 – un sondage place pour la première fois Éric Zemmour au second tour : OPINION – Le polémiste Éric Zemmour, pas encore candidat, est donné au second tour de l’élection présidentielle pour la première fois, par un sondage Harris Interactive pour « Challenges ».

Pas encore candidat, mais déjà au second tour : Un sondage Harris Interactive pour Challenges dévoilé ce mercredi 6 octobre qualifie pour la première fois Éric Zemmour pour un duel hypothétique avec Emmanuel Macron.

D’après ce sondage, le polémiste serait susceptible d’obtenir 17% des voix au premier tour, devançant Marine Le Pen (15%) dans l’hypothèse d’une candidature, à droite, de Xavier Bertrand (13%). Ce scénario prévaudrait d’ailleurs quel que soit le candidat de la droite.

Emmanuel Macron arriverait en tête du premier tour avec 24% des intentions de vote.

Duel Macron/Zemmour ? : Éric Zemmour se qualifierait ainsi pour le second tour de la présidentielle et affronterait Emmanuel Macron, dans le scénario encore hypothétique où ces deux hommes seraient candidats en 2022.

Emmanuel Macron l’emporterait ainsi avec 55% des suffrages, contre 45% pour Éric Zemmour au second tour. Un duel à comparer avec celui qui opposerait Emmanuel Macron à Marine Le Pen (53% contre 47%).

Pour rappel, notre sondage IFOP pour LCI et Le Figaro, publié le 4 octobre 2021, maintenait Éric Zemmour en 3e position (12 à 15%), derrière Marine Le Pen (18 à 21%).

Méthodologie : enquête réalisée en ligne du 1er au 4 octobre 2021 sur un échantillon de 1310 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Lire la Source : https://www.lci.fr/politique/presidentielle-2022-un-sondage-harris-interactive-place-pour-la-premiere-fois-eric-zemmour-au-second-tour-avec-emmanuel-macron-2198208.html

© par Bernard TRITZ

Contretemps – retard

Mille excuses à toutes les visiteuses, à tous les visiteurs, journaliers et occasionnels. Un retard non négligeable dû aux installations de Windows 11.

Aberrations et autres mauvaises surprises qui ont émaillé un tout peu plus de 5 heures passées de surprises en surprises en assez grand nombre. Un triste parcours du combattant.

Le parc est constitué de 3 ordinateurs principaux, deux dédiées au gaming. Une la dernière dédiée à l’efficacité dans un encombrement réduit.

Les trois machines sont reliées au même switch qui lui est relié à une FREEBOX POP V8, une fibre optique sans souci.

Le pire, les deux machines Acer Nitro une de 2018 et l’autre de 2019. Mon Dieu Microsoft, les automates de téléchargement complètement dingues et à quelques minutes près dissemblables, erratiques !

Mon conseil : bien dormir avant de commencer, voire prendre des calmants ! Car les nerfs vont être mis à rudes épreuves !

Bill Gates j’espère que tu présenteras des excuses, car tu peux rougir de honte ! Shame on you !

© par Bernard TRITZ

Pays Visiteur : 1 nouveau

Par Bernard TRITZ – Publié le mercredi 06 octobre 2021 à 08h00.

Pays Visiteurs du mercredi 06 octobre 2021, par WordPress.

Statistiques du mercredi 06 octobre 2021 à 08h00.

1 Nouveau pays visiteur :

La Roumanie

Durée de vie du Blog : 96 journées.

Nombre de pays Visiteurs selon WordPress : 74

Nous souhaitons la bienvenue à nos nouveaux (lles) visiteuses, visiteurs. Bonnes lectures et visites sur ce blog.

STREAK !

© par Bernard TRITZ

Facebook : Rendre des comptes !

Frances Haugen

Par La rédaction de LCI – Publié hier mardi 05 octobre 2021 à 19h27.

Frances Haugen: Facebook harms children and stokes division

« Il faut agir maintenant » : une lanceuse d’alerte étrille Facebook devant le Congrès américain !

Facebook à nouveau sous le feu des critiques. Au lendemain d’une panne sans précédent qui a impacté durant plusieurs heures le réseau social, l’entreprise de Mark Zuckerberg est confrontée ce mardi à une audition parlementaire houleuse. À la barre : Frances Haugen. Une lanceuse d’alerte qui veut mettre en lumière les dérives du groupe, et réclamer au Congrès américain de mieux le réguler.

« Nous avons encore le temps d’agir. Mais il faut le faire maintenant », a exhorté Frances Haugen, ingénieure qui a quitté Facebook en mai dernier après deux ans passés au sein de l’entreprise, devant les membres de la commission sénatoriale du Commerce. « Facebook ne devrait pas être laissé libre de choisir la croissance, la viralité (…) aux dépens de la sûreté du public. (…) Ils financent leurs profits avec notre sûreté. »

Deux ans passés au sein de l’entreprise : L’audition de cette informaticienne de 37 ans intervient au lendemain d’une panne gigantesque, sans précédent dans l’histoire du groupe, qui a mis hors service ses quatre plateformes, les réseaux sociaux Facebook et Instagram, ainsi que les messageries WhatsApp et Messenger.

Pour étayer ses allégations, l’ingénieure s’appuie sur les deux ans qu’elle a passés au sein de l’entreprise et sur des milliers de documents qu’elle a emportés avec elle au printemps dernier. Déjà présentés, pour partie, par le Wall Street Journal mi-septembre, ils montrent que les chercheurs de Facebook ont mis en évidence le fait qu’une partie des adolescentes utilisatrices d’Instagram sont encore moins à l’aise avec leur corps qu’elles ne l’étaient auparavant.

Des filtres contre la désinformation supprimés : Répondant aux questions des sénateurs, Frances Haugen a dépeint une entreprise dont l’une des priorités est « d’attirer les jeunes utilisateurs » tout en ayant conscience que certains d’entre eux développent une addiction à Instagram ou réagissent mal à ses contenus. Au sujet de la version d’Instagram pour les moins de 13 ans, projet officiellement suspendu fin septembre, Frances Haugen a expliqué qu’elle ne voyait pas Facebook renoncer. Elle affirme également que Facebook a supprimé, après l’élection présidentielle américaine, des filtres contre la désinformation pour favoriser une augmentation de la fréquentation de ses plateformes, qui ont ensuite été utilisées par des internautes pour préparer le rassemblement du 6 janvier à Washington, qui a mené à l’intrusion au Capitole.

Pour la lanceuse d’alerte, il faut imposer à Facebook davantage de transparence et de partage d’information, avec l’aide d’un nouveau régulateur dédié aux géants d’internet, à même d’appréhender la complexité de ces plateformes. « J’ai pris l’initiative (de témoigner) parce que j’ai réalisé une vérité effrayante : presque personne en dehors de Facebook ne connaît ce qui se passe à l’intérieur de Facebook. La direction de la compagnie cache des informations vitales au public, au gouvernement américain, à ses actionnaires et aux gouvernements du monde entier. »

Lire la Source : https://www.lci.fr/international/facebook-la-lanceuse-d-alerte-frances-haugen-etrille-le-reseau-social-devant-le-congres-americain-2198157.html

Sans oublier le Sexe, la prostitution, l’incitation, le harcèlement, la pornographie affichée en très grand nombre ! : Facebook – Messenger : le Sexe, la pornographie Etc. – Actu-Prod-Solaire (actuprodsolaire.fr)

© par Bernard TRITZ