APPEL de Marseille

L’Appel de Marseille – Dans votre livre intitulé : « La France n’a pas dit son dernier mot » vous rappelez cette pensée sublime du grand républicain Edgar Quinet : « Le véritable exil n’est pas d’être arraché de son pays. C’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer ».

M. Éric Zemmour

Une grande partie des Marseillais natifs de Marseille se sentent désormais en exil chez eux. Tout se passe comme s’ils étaient devenus étrangers à la France.

Nous avons besoin de vous, pour réconcilier, Marseille et la France et ranimer la flamme de la nation. Nous ne voulons pas d’un politicien ni d’un boutiquier du système qui fera le contraire de ce qu’il a dit qu’il ferait.

Nous avons besoin à Marseille d’un urgentiste de la politique. Et cet urgentiste, c’est vous.

Pour nous Marseillais natifs de Marseille, vous incarnez le nouveau rassemblement pour la République.

Vos convictions patriotiques rejoignent les nôtres. Marseille connait aujourd’hui le sort qui demain attend la France : la partition y est déjà consommée. Marseille-Sud est majoritairement européenne et chrétienne, Marseille – Nord est majoritairement africaine et musulmane.

De nombreux Marseillais du sud ne fréquentent plus les quartiers nord parce qu’ils ne s’y sentent plus en sécurité. Ils n’ont plus mis les pieds depuis des lustres dans certaines cités gangrénées par le trafic de drogue et l’islamisme de crainte d’en être refoulés par les caïds qui y font la loi.

M. Zemmour, nous comptons sur vous pour rétablir à Marseille l’État de droit et mettre fin à l’anarchie. Nous comptons sur vous pour réunifier la plus vieille ville de France et pour la réintégrer au sein de la nation française. Nous comptons sur vous pour rendre la Canebière aux Marseillais.

Marseille, jadis paisible et accueillante, est devenue une enclave étrangère hasardeusement rattachée à la France.

M. Zemmour, votre discours sur la restauration de la nation en Corse a enthousiasmé aussi les Corses de Marseille. Nous aussi, nous voulons restaurer ici nos traditions provençales et françaises et nous refusons l’invasion étrangère. On ne peut plus superposer la misère à la misère et tolérer le désordre public.

Nous comptons sur vous pour que cessent les accommodements tacites avec la racaille. Nous ne voulons pas que Marseille se transforme en gigantesque « Bac Nord ». Nous comptons sur vous pour neutraliser ceux qui jettent le discrédit sur toute une communauté d’immigrés bien assimilés et qui n’aspirent qu’à vivre en paix.

Nous comptons sur vous pour éradiquer les germes du terrorisme islamiste et fermer les mosquées incandescentes qui appellent au Djihad. Nous comptons sur vous pour rassembler, au-delà des clivages partisans, tous les amoureux de la France et mettre à la raison les lobbies qui tyrannisent la majorité silencieuse avec l’appui du pouvoir médiatique et judiciaire.

Pour nous à Marseille, M. Zemmour, vous êtes l’ultime chance de la France : Marseille doit obéir de nouveau à sa destinée française avant d’être le théâtre d’affrontements prévisibles.

Marseille nord et Marseille sud sont devenues deux villes exclusives l’une de l’autre et elles préfigurent la prochaine scission de la France européenne et chrétienne à l’ouest, africaine et musulmane à l’est, avec une ligne de démarcation centrale qui relierait du nord au sud Lille, Paris, Lyon et Marseille.

Nous ne voulons pas de cette dislocation qui signerait la fin de la nation française. Voilà pourquoi nous vous appelons ardemment à remplacer l’actuel président de la République «  qui n’est qu’un Hollande en mieux vêtu », comme vous l’avez écrit vous-même avec pertinence.

Oui, cher M. Zemmour, nous souhaitons ardemment que vous réinventiez la France à Marseille, nous souhaitons que vous restauriez notre identité défunte, notre langue défunte, nos territoires défunts, notre paix défunte, notre patrie défunte, notre industrie défunte, notre instruction défunte.

Oui, Marseille, berceau de notre civilisation gréco-latine, est aussi un chef d’œuvre en péril. Le grand remplacement est en train d’abîmer et d’achever la seconde ville de France à son corps défendant.

À Marseille, la flamme de la France éternelle ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Vous incarnez pour nous Marseillais, la droite de la patrie, la droite de nos clochers et terroirs, la droite qui défend le droit de propriété, la droite de l’autorité et de la discipline, la droite du mérite, la droite de la famille traditionnelle, la droite qui rejette l’enfer fiscal, la droite qui récuse l’idéologie diversitaire et la pensée obligatoire, la droite d’une nation libre et souveraine et une grande majorité des immigrés régulièrement installés à Marseille vous rejoignent sur ces valeurs nationales et universelles.

Vous êtes pour nous l’ultime chance de la France et nous vous demandons solennellement, cher M. Zemmour, de venir annoncer ici à Marseille votre candidature à l’élection présidentielle de 2022.

(La tradition veut que le chant des volontaires marseillais, composé à Strasbourg par Rouget de Lisle. Source : Wikipédia)

Marseille, ville martyre de l’immigration sauvage et de la délinquance, annonce hélas la fin de la France. Vous êtes notre ultime espérance pour nous arracher à cet exil intérieur.

(Source : une chaîne d’amis via Internet)

© par Bernard TRITZ

La Fille Du Père Noël

Jacques Dutronc – 1966 –

Mon époque : J’étais arrivé avec la Flottille de la 15F équipée de 12 Marcel Dassault Étendard IV M à la grande Base Principale d’Aéronautique Navale de LANDIVISIAU 29400. Pour deux années avant de retourner à Rochefort sur Mer 17300.

© Par Bernard TRITZ

Fermeture Mosquée d’Allonnes

Par La rédaction avec AFP – Publié hier mercredi 13 octobre 2201 à 11h58 – Mis à jour à 12h16.

Eh ! La grammaire ? L’accord ! D’accord ?

Mosquée d’Allonnes – une locution, faute de grammaire, langue française !

Islam radical – le préfet de la Sarthe annonce la fermeture de la mosquée d’Allonnes : Une procédure pour fermer la mosquée d’Allonnes a été engagée par la préfecture de la Sarthe. Les prêches y prônent « la mort en martyr et la commission d’acte de terrorisme » entre autres.

La préfecture de la Sarthe a annoncé ce mercredi avoir engagé une procédure de fermeture de la mosquée d’Allonnes, près du Mans, qui accueille environ 300 fidèles, où des prêches légitiment « le recours au djihad armé ».

« D’après des éléments recueillis, des prêches et l’activité de ce lieu de culte, fréquenté par des individus appartenant ou proches de la mouvance islamiste radicale, légitiment le recours au djihad armé, la mort en martyr, la commission d’actes de terrorisme et le recours à la violence, la haine et la discrimination ainsi que l’instauration de la charia », a indiqué la préfecture de la Sarthe dans un communiqué.

Ce lieu abrite aussi une école coranique « accueillant environ 110 enfants devant lesquels a été valorisé le djihad armé et qui constitue donc un lieu d’endoctrinement ».

Aussi, « aux termes de la loi, l’ensemble de ces faits constitue des propos tenus, des idées et théories diffusées, ou des activités incitant à la violence, à la haine ou à la discrimination, provoquant à la commission d’actes de terrorisme ou faisant l’apologie de tels actes ».

Allonnes est une ville populaire d’environ 11.000 habitants située au sud-ouest du Mans.

Lire la Source : https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2021/10/13/islam-radical-le-prefet-de-la-sarthe-annonce-la-fermeture-de-la-mosquee-d-allonnes

© par Bernard TRITZ

Sondage : Zemmour face à Macron

Par Le Point avec AFP – Publié le mercredi 13 octobre 2021 à 17h55.

Monsieur Éric Zemmour

Présidentielle 2022 – un sondage place Zemmour face à Macron : Selon les résultats d’un sondage, au second tour des élections présidentielles, Éric Zemmour pourrait se retrouver face à Emmanuel Macron.

Les scénarios possibles continuent de se dessiner : Dans toutes les configurations, Éric Zemmour devancerait de deux points la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, (15 à 16 %), avant d’affronter Emmanuel Macron au second tour des élections présidentielles de 2022. C’est le résultat d’un sondage Harris Interactive réalisé pour Challenges et publié mercredi 13 octobre.

Selon cette étude, le polémiste, qui ne s’est pas encore déclaré candidat, se retrouverait donc face à Emmanuel Macron, quel que soit le postulant à droite. Il récolterait ainsi 17 % à 18 % d’intentions de vote au premier tour.

Emmanuel Macron est, dans cette enquête, crédité de 24 à 28 % d’intentions de vote, selon les hypothèses. Et il l’emporterait face à tous ses adversaires au second tour, que ce soit Éric Zemmour (57 % contre 43 %), Marine Le Pen (54 % contre 46 %), Xavier Bertrand (52 % – 48 %), Valérie Pécresse (56 % – 44 %) ou Jean-Luc Mélenchon (62 % – 38 %).

Xavier Bertrand en avance sur Valérie Pécresse : Dans le match à droite, avant le congrès LR de décembre qui désignera le candidat, Xavier Bertrand (14 % à 15 %) semble conserver un temps d’avance sur Valérie Pécresse (11 %) et Michel Barnier (7 % à 9 %). Et à gauche, le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon obtiendrait 11 % des intentions de vote, devant l’écologiste Yannick Jadot (7 à 8 %) et la socialiste Anne Hidalgo (5 %).

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Lire la Source : https://www.lepoint.fr/politique/presidentielle-2022-un-sondage-place-zemmour-face-a-macron-13-10-2021-2447644_20.php

© par Bernard TRITZ