APPEL de Marseille

L’Appel de Marseille – Dans votre livre intitulé : « La France n’a pas dit son dernier mot » vous rappelez cette pensée sublime du grand républicain Edgar Quinet : « Le véritable exil n’est pas d’être arraché de son pays. C’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer ».

M. Éric Zemmour

Une grande partie des Marseillais natifs de Marseille se sentent désormais en exil chez eux. Tout se passe comme s’ils étaient devenus étrangers à la France.

Nous avons besoin de vous, pour réconcilier, Marseille et la France et ranimer la flamme de la nation. Nous ne voulons pas d’un politicien ni d’un boutiquier du système qui fera le contraire de ce qu’il a dit qu’il ferait.

Nous avons besoin à Marseille d’un urgentiste de la politique. Et cet urgentiste, c’est vous.

Pour nous Marseillais natifs de Marseille, vous incarnez le nouveau rassemblement pour la République.

Vos convictions patriotiques rejoignent les nôtres. Marseille connait aujourd’hui le sort qui demain attend la France : la partition y est déjà consommée. Marseille-Sud est majoritairement européenne et chrétienne, Marseille – Nord est majoritairement africaine et musulmane.

De nombreux Marseillais du sud ne fréquentent plus les quartiers nord parce qu’ils ne s’y sentent plus en sécurité. Ils n’ont plus mis les pieds depuis des lustres dans certaines cités gangrénées par le trafic de drogue et l’islamisme de crainte d’en être refoulés par les caïds qui y font la loi.

M. Zemmour, nous comptons sur vous pour rétablir à Marseille l’État de droit et mettre fin à l’anarchie. Nous comptons sur vous pour réunifier la plus vieille ville de France et pour la réintégrer au sein de la nation française. Nous comptons sur vous pour rendre la Canebière aux Marseillais.

Marseille, jadis paisible et accueillante, est devenue une enclave étrangère hasardeusement rattachée à la France.

M. Zemmour, votre discours sur la restauration de la nation en Corse a enthousiasmé aussi les Corses de Marseille. Nous aussi, nous voulons restaurer ici nos traditions provençales et françaises et nous refusons l’invasion étrangère. On ne peut plus superposer la misère à la misère et tolérer le désordre public.

Nous comptons sur vous pour que cessent les accommodements tacites avec la racaille. Nous ne voulons pas que Marseille se transforme en gigantesque « Bac Nord ». Nous comptons sur vous pour neutraliser ceux qui jettent le discrédit sur toute une communauté d’immigrés bien assimilés et qui n’aspirent qu’à vivre en paix.

Nous comptons sur vous pour éradiquer les germes du terrorisme islamiste et fermer les mosquées incandescentes qui appellent au Djihad. Nous comptons sur vous pour rassembler, au-delà des clivages partisans, tous les amoureux de la France et mettre à la raison les lobbies qui tyrannisent la majorité silencieuse avec l’appui du pouvoir médiatique et judiciaire.

Pour nous à Marseille, M. Zemmour, vous êtes l’ultime chance de la France : Marseille doit obéir de nouveau à sa destinée française avant d’être le théâtre d’affrontements prévisibles.

Marseille nord et Marseille sud sont devenues deux villes exclusives l’une de l’autre et elles préfigurent la prochaine scission de la France européenne et chrétienne à l’ouest, africaine et musulmane à l’est, avec une ligne de démarcation centrale qui relierait du nord au sud Lille, Paris, Lyon et Marseille.

Nous ne voulons pas de cette dislocation qui signerait la fin de la nation française. Voilà pourquoi nous vous appelons ardemment à remplacer l’actuel président de la République «  qui n’est qu’un Hollande en mieux vêtu », comme vous l’avez écrit vous-même avec pertinence.

Oui, cher M. Zemmour, nous souhaitons ardemment que vous réinventiez la France à Marseille, nous souhaitons que vous restauriez notre identité défunte, notre langue défunte, nos territoires défunts, notre paix défunte, notre patrie défunte, notre industrie défunte, notre instruction défunte.

Oui, Marseille, berceau de notre civilisation gréco-latine, est aussi un chef d’œuvre en péril. Le grand remplacement est en train d’abîmer et d’achever la seconde ville de France à son corps défendant.

À Marseille, la flamme de la France éternelle ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Vous incarnez pour nous Marseillais, la droite de la patrie, la droite de nos clochers et terroirs, la droite qui défend le droit de propriété, la droite de l’autorité et de la discipline, la droite du mérite, la droite de la famille traditionnelle, la droite qui rejette l’enfer fiscal, la droite qui récuse l’idéologie diversitaire et la pensée obligatoire, la droite d’une nation libre et souveraine et une grande majorité des immigrés régulièrement installés à Marseille vous rejoignent sur ces valeurs nationales et universelles.

Vous êtes pour nous l’ultime chance de la France et nous vous demandons solennellement, cher M. Zemmour, de venir annoncer ici à Marseille votre candidature à l’élection présidentielle de 2022.

(La tradition veut que le chant des volontaires marseillais, composé à Strasbourg par Rouget de Lisle. Source : Wikipédia)

Marseille, ville martyre de l’immigration sauvage et de la délinquance, annonce hélas la fin de la France. Vous êtes notre ultime espérance pour nous arracher à cet exil intérieur.

(Source : une chaîne d’amis via Internet)

© par Bernard TRITZ

3 réflexions au sujet de « APPEL de Marseille »

    1. Merci pour ce nouveau commentaire.
      Pour le travail je suis arrivé dans le Vaucluse, puis au Siège de Cabries, puis une agence dans le Port de Marseille, on avait acheté un appartement Rue Paradis angle Rue Grignan Palais de Justice en 1986. Trois ans après nous avons acheté à Rognac centre des Bouches du Rhône. Nous y sommes toujours.
      Facilité, proximité.
      Exemple : j’ai pu soigner mon cancer rapidement avec la meilleure des équipes Service Radiothérapie de l’HP de Beauregard. Tout près de l’ancien Conseil Général ou Maison bleue. Résultats : le premier mi-novembre, le second mi-mai 2022.
      Ces derniers 6 mois : j’ai beaucoup appris sur moi, sur mes collègues patients, sur mon équipe de survie. Mon Oncologue avoua avoir perdu 19 patients en juillet.
      Cela prend aux tripes.
      La Chance d’être si près de Marseille.
      Merci à nouveau, pour ce nouveau commentaire.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s