Éric Zemmour – Marine Le Pen : menacés de décapitation !

Par Le Figaro – Publié le samedi 16 octobre 2021 à 17h15 – le samedi 16 octobre 2021 à 22h20.

French essayist, political journalist Eric Zemmour attends the panel discussion “Publicity and the family” during the fourth demographic summit in a cultural centre in Budapest on September 24, 2021. – The meeting is a platform for decision-makers, political players, religious and civic leaders, economic and media actors, as well as representatives of the academic world to think together, discuss the challenges ahead of us and draw up proposals for common solutions. (Photo by Attila KISBENEDEK / AFP) – Quelques instants après avoir appris les propos le menaçant, Éric Zemmour expliquait envisager un dépôt de plainte : « Je verrai, je n’ai pas encore réfléchi. Il faut rester rationnel et raisonnable. Je pense que la police fera bien son travail et qu’il sera vite arrêté ». Attila KISBENEDEK / AFP

Sur les réseaux sociaux, un homme veut que les musulmans se réunissent pour « couper la tête » d’Éric Zemmour et de Marine Le Pen : La vidéo a été retirée de la plateforme TikTok.

La vidéo a largement circulé sur le réseau TikTok en milieu de semaine, avant d’être retirée. S’exprimant calmement et semble-t-il de manière réfléchie, un individu y multipliait les références à l’Islam et promettait de « couper la tête » d’Éric Zemmour, candidat pressenti à l’élection présidentielle, ainsi que de Marine Le Pen, candidate du Rassemblement National.

Dans sa vidéo, l’homme s’adresse manifestement à un autre internaute, algérien, lui ayant posé une question sur un réseau social. « Salam Aleikoum mon frère. Moi je suis Marocain et comme tu dis les Français sont venus chez toi en Algérie pendant 132 ans, ils ont violé les femmes, tué tes frères et sœurs, fait couler le sang, et aujourd’hui ils viennent te dire comment tu dois vivre ? » commence-t-il.

Il poursuit en proférant des menaces ouvertes. « Je suis de tout cœur avec toi, et Marine Le Pen ne passera pas, ni Zemmour ni zebi [personne], voilà, d’accord ? On va tous se réunir inch’allah [citant plusieurs fois Allah] et on va leur couper la tête comme à l’époque de Hamza, comme à l’époque du prophète […]. Crois-moi qu’il y a des têtes qui vont tomber, ça va leur faire tout drôle […]. La patience, la sagesse, tranquille, t’inquiètes pas ».

La publication coïncidait presque avec le premier anniversaire de la mort de l’enseignant Samuel Paty, égorgé par un islamiste. L’auteur des propos a déjà publié des vidéos menaçantes récemment. « Crois-moi que le sang va couler », promettait-il ces dernières semaines sur Tiktok contre l’instauration du passe sanitaire. Évoquant un monde « tournant mal » à cause du « satanisme en route très fortement », il affirmait que « la seule manière, c’est séquestration et meurtre… ouais… c’est la seule manière pour arranger les choses ».

Quelques instants après avoir appris les propos le menaçant, Éric Zemmour expliquait envisager un dépôt de plainte, au micro de CNews : « Je verrai, je n’ai pas encore réfléchi. Il faut rester rationnel et raisonnable. Je pense que la police fera bien son travail et qu’il sera vite arrêté ». L’essayiste a déjà été menacé et agressé plusieurs fois par le passé.

Sur CNews également, Marine Le Pen a de son côté souligné la fréquence de tels propos : « des menaces de mort j’en ai régulièrement. Ce n’est pas parce que je ne m’en plains pas qu’elles n’existent pas. Mais elles ne m’empêcheront pas de faire ce que je fais, défendre le peuple français », a-t-elle assuré. Contacté par Le Figaro, le ministère de l’Intérieur ne s’est pour l’instant pas exprimé.

Lire la Source : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/sur-les-reseaux-sociaux-un-homme-veut-que-les-musulmans-se-reunissent-pour-couper-la-tete-d-eric-zemmour-et-de-marine-le-pen-20211016

© par Bernard TRITZ

Pays Visiteur : 1 nouveau

Par Bernard TRITZ – Publié le samedi 16 octobre 2021 à 15h30.

Pays Visiteurs du samedi 16 octobre 2021, par WordPress.

Pays Visiteurs du samedi 16 octobre 2021, par WordPress.

Statistiques du samedi 16 octobre 2021 à 15h30.

1 Nouveau pays visiteur :

La Guyane française

Durée de vie du Blog : 106 journées.

Nombre de pays Visiteurs selon WordPress : 77

Nous souhaitons la bienvenue à nos nouveaux (lles) visiteuses, visiteurs. Bonnes lectures et visites sur ce blog.

© par Bernard TRITZ

Révélations !

Présidentielles 2022 : Les écrits sortent chaque jour. Des enquêtes ont été menées.

Capture extrait.

Des journalistes à l’affut ont noté, publient, étalent au grand jour, informent de ce qu’ils pensent être des méfaits voire pires. Ils ont raison, nous sommes encore, même masqués, encore libres d’être des critiques !

Merci à l’une de mes sources pour cet extrait prometteur, un livre à lire !

© par Bernard TRITZ

LA MARSEILLAISE

Par CNEWS – Mis à jour le 24/10/2014 à 10h24 – Publié le 24/10/2014 à 07h00.

Rouget de Lisle chantant la Marseillaise (Isidore Pils) [CC / Wikipédia]

POURQUOI L’HYMNE NATIONAL EST-IL APPELÉ « LA MARSEILLAISE » ? : « Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé… » Chantée lors des cérémonies officielles et des compétitions sportives internationales, la Marseillaise porte ce nom alors que rien dans ses paroles ne fait référence à la cité phocéenne.

À l’origine, elle s’appelait d’ailleurs Chant de guerre pour l’armée du Rhin. Elle avait été écrite à Strasbourg par Rouget de Lisle, en avril 1792, alors que le royaume de France avait déclaré la guerre à l’Autriche.

Le changement de nom est intervenu trois mois plus tard, lors de l’arrivée à Paris des fédérés marseillais, qui l’avaient repris comme chant de marche. En effet, ces derniers la chantaient alors qu’ils se rendaient à la capitale pour aider les révolutionnaires à prendre le palais des Tuileries, la résidence royale.

La foule parisienne a rapidement assimilé ce chant guerrier aux soldats phocéens. C’était « leur » chanson. La Marseillaise a ensuite été adoptée comme hymne en 1795 afin de symboliser l’entraide nationale pour la liberté.

Lire la Source : https://www.cnews.fr/patrimoine/2014-10-24/pourquoi-lhymne-national-est-il-appele-la-marseillaise-693635

© par Bernard TRITZ

L’Appel de Marseille !

Par José d’Arrigo – Publié le vendredi 15 octobre 2021 à 8h00.

Éric Zemmour. Photo © Jacques Witt/SIPA

L’Appel de Marseille – « Nous comptons sur vous, cher M. Zemmour… » : Dans un appel adressé à l’essayiste Éric Zemmour, le journaliste et écrivain marseillais, José d’Arrigo, enjoint le candidat putatif à la présidentielle 2022, à sortir la ville de « l’invasion étrangère » pour que « la flamme de la France ne s’éteigne pas ».

« Nous comptons sur vous, cher M. Zemmour… » : Dans votre livre intitulé La France n’a pas dit son dernier mot, vous rappelez cette pensée sublime du grand républicain Edgar Quinet : « Le véritable exil n’est pas d’être arraché de son pays. C’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer. » Une grande partie des Marseillais natifs de Marseille se sentent désormais en exil chez eux. Tout se passe comme s’ils étaient devenus étrangers à la France. Nous avons besoin de vous pour réconcilier Marseille et la France et ranimer la flamme de la nation. Nous ne voulons pas d’un politicien ni d’un boutiquier du système qui fera le contraire de ce qu’il a dit qu’il ferait. Nous avons besoin à Marseille d’un urgentiste de la politique. Et cet urgentiste, c’est vous. Pour nous Marseillais natifs de Marseille, vous incarnez le nouveau rassemblement pour la République.

Vos convictions patriotiques rejoignent les nôtres : Marseille connaît aujourd’hui le sort qui demain attend la France : la partition y est déjà consommée. Marseille sud est majoritairement européenne et chrétienne, Marseille nord est majoritairement africaine et musulmane. De nombreux Marseillais du sud ne fréquentent plus les quartiers nord parce qu’ils ne s’y sentent plus en sécurité. Ils n’ont plus mis les pieds depuis des lustres dans certaines cités gangrénées par le trafic de drogue et l’islamisme, de crainte d’en être refoulés par les caïds qui y font la loi.

M. Zemmour, nous comptons sur vous pour rétablir à Marseille l’État de droit et mettre fin à l’anarchie : Nous comptons sur vous pour réunifier la plus vieille ville de France et pour la réintégrer au sein de la nation française. Nous comptons sur vous pour rendre la Canebière aux Marseillais. Marseille, naguère paisible et accueillante, est devenue une enclave étrangère hasardeusement rattachée à la France.

M. Zemmour, votre discours sur la restauration de la nation en Corse a enthousiasmé aussi les Corses de Marseille : Nous aussi, nous voulons restaurer ici nos traditions provençales et françaises et nous refusons l’invasion étrangère. On ne peut plus superposer la misère à la misère et tolérer le désordre public. Nous comptons sur vous pour que cessent les accommodements tacites avec la racaille. Nous ne voulons pas que Marseille se transforme en gigantesque Bac Nord. Nous comptons sur vous pour neutraliser ceux qui jettent le discrédit sur toute une communauté d’immigrés bien assimilés et qui n’aspirent qu’à vivre en paix. Nous comptons sur vous pour éradiquer les germes du terrorisme islamiste et fermer les mosquées incandescentes qui appellent au djihad. Nous comptons sur vous pour rassembler, au-delà des clivages partisans, tous les amoureux de la France et mettre à la raison les lobbies qui tyrannisent la majorité silencieuse avec l’appui du pouvoir médiatique et judiciaire.

Pour nous à Marseille, M. Zemmour, vous êtes l’ultime chance de la France : Marseille doit obéir de nouveau à sa destinée française avant d’être le théâtre d’affrontements prévisibles. Marseille nord et Marseille sud sont devenues deux villes exclusives l’une de l’autre et elles préfigurent la prochaine scission de la France européenne, chrétienne à l’ouest, africaine et musulmane à l’est, avec une ligne de démarcation centrale qui relierait du nord au sud Lille, Paris, Lyon et Marseille. Nous ne voulons pas de cette dislocation qui signerait la fin de la nation française. Voilà pourquoi nous vous appelons ardemment à remplacer l’actuel président de la République « qui n’est qu’un Hollande en mieux vêtu », comme vous l’avez écrit vous-même avec pertinence.

Oui, cher M. Zemmour, nous souhaitons ardemment que vous réinventiez la France à Marseille : Nous souhaitons que vous restauriez notre identité défunte, notre langue défunte, nos territoires défunts, notre paix défunte, notre patrie défunte, notre industrie défunte, notre instruction défunte. Oui, Marseille, berceau de notre civilisation gréco-latine, est aussi un chef-d’œuvre en péril. Le grand remplacement est en train d’abîmer et d’achever la seconde ville de France à son corps défendant.

À Marseille, la flamme de la France éternelle ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas : Vous incarnez, pour nous Marseillais, la droite de la patrie, la droite de nos clochers et terroirs, la droite qui défend le droit de propriété, la droite de l’autorité et de la discipline, la droite du mérite, la droite de la famille traditionnelle, la droite qui rejette l’enfer fiscal, la droite qui récuse l’idéologie diversitaire et la pensée obligatoire, la droite d’une nation libre et souveraine… Une grande majorité des immigrés régulièrement installés à Marseille vous rejoint sur ces valeurs nationales et universelles.

Vous êtes pour nous l’ultime chance de la France et nous vous demandons solennellement, cher M. Zemmour, de venir annoncer ici à Marseille votre candidature à l’élection présidentielle de 2022.

Marseille, ville martyre de l’immigration sauvage et de la délinquance, annonce hélas la fin de la France. Vous êtes notre ultime espérance pour nous arracher à cet exil intérieur.

Lire la Source : https://www.valeursactuelles.com/politique/lappel-de-marseille-nous-comptons-sur-vous-cher-m-zemmour/

© par Bernard TRITZ

« Sacré Charlemagne » de France Gall

Par Maïa au concours de chant de Ploeuc sur Lié

On peut s’attendre que d’autres groupes se lèvent pour aller marcher avec Zemmour.

© Par Bernard TRITZ