Rafale : Export en progression !

Par Gaëlle FLEITOUR – Publié le mardi 19 octobre 2021 à 09h30 – Modifié le mardi 19 octobre 2021 à 10h24.

Sur la base aéronavale de Lorient Lann Bihoué, un entraînement de pilotes de Rafale du groupe aérien embarqué du porte-avions Charles de Gaulle. | THIERRY CREUX / OUEST-FRANCE

Le Rafale s’exporte enfin à l’étranger : comment l’avion tricolore a réussi son décollage tardif : Avion de combat français emblématique, le Rafale s’exporte désormais à travers le monde. Mais suscite toujours bien des fantasmes.

Du 19 au 22 octobre 2021, un salon assez confidentiel se tient au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. Pendant trois jours, Milipol réunit les experts de la sécurité intérieure d’États, venus du monde entier. Dans l’industrie de la défense française, le produit emblématique à l’étranger s’appelle… le Rafale. Un avion assemblé et testé à Mérignac, près de Bordeaux, qui ne nécessite pas moins de 30.000 pièces et trente-six mois pour être fabriqué par l’industriel Dassault et 400 entreprises partenaires.

Sept avions en un : « Alors que les générations précédentes étaient soit des chasseurs, des bombardiers ou des avions de renseignement, le Rafale cumule tous ces rôles, c’est sans doute une des raisons de son succès à l’export, confie à Ouest-France Hervé Grandjean, le porte-parole du ministère des Armées. ​On s’en sert au-dessus de l’Irak pour faire du renseignement ou des frappes, en France pour faire la police du ciel, par exemple. Mais aussi pour des missions de dissuasion nucléaire. Pour remplir toutes ces missions, l’armée de l’air et la Marine nationale devaient, avant, mettre en œuvre sept types d’avions différents ! précise-t-on chez Dassault Aviation.

Ce côté « couteau suisse » a convaincu en septembre la Grèce, confrontée à des tensions récurrentes avec la Turquie, d’en commander six. Après en avoir acheté dix-huit pour 2,5 milliards d’euros, en janvier 2021. Égypte, Qatar, Inde, Croatie… Depuis 2015, le Rafale s’exporte, avec 114 commandes effectives et quarante-huit en cours de finalisation (contre 192 commandes pour l’armée française). Entré en service en 2004, l’aventure avait bien mal démarré pour cet avion, qui a encore essuyé récemment quelques échecs auprès de nos voisins belges et suisses, qui lui ont préféré son rival américain, le F-35.

Le Rafale a initialement essuyé des retards de développement. Et pâti au départ, selon Hervé Grandjean, d’un manque de visibilité sur le terrain. Depuis que le Rafale a des références en opération en Afghanistan, Irak, Syrie, ou au Sahel, tous les pays du monde savent que cet avion est d’une immense performance au combat. ​Il a pu aussi bénéficier, aux yeux de certains pays, de ne pas être américain… estiment des experts. Entre temps, la diplomatie française a aussi mouillé la chemise. Car, les ventes d’armes étant a priori interdites, c’est l’État qui donne une autorisation dans un cadre interministériel, puis le Premier ministre qui fixe éventuellement des lignes rouges.

Différentes stratégies de vente : Donnant-donnant, braderie… Le prix unitaire d’un Rafale étant confidentiel, chaque transaction suscite bien des fantasmes. Lors de l’accord signé par la France et le Qatar en 2015, le gouvernement de François Hollande avait nié lui avoir accordé en contrepartie des droits de trafic aérien supplémentaires vers l’Hexagone. Pour décrocher des contrats auprès de la Croatie et de la Grèce, la France a récemment accepté de leur vendre des Rafale de seconde main, prélevés sur les stocks de l’armée de l’Air et de l’Espace. A-t-on soldé les Rafale ? Ce n’est pas une stratégie de vente, nous avons répondu à une demande urgente. Le contrat avec la Grèce a été signé en début d’année et le premier appareil a été livré en juillet. Le client ne voulait pas attendre les trois ans nécessaires à la fabrication d’un appareil neuf », répond-on chez Dassault. Et Florence Parly, ministre des Armées, a pris l’engagement de les remplacer en 2025 auprès de l’armée de l’Air et de l’Espace par des avions neufs dotés des dernières capacités, se félicite le porte-parole des Armées.

L’avenir du Rafale s’annonce faste : il est en compétition en Finlande, intéresserait les Emirats arabes unis et l’Indonésie… Mais, une fois ces avions de combat vendus, il reste difficile pour la France d’en contrôler l’usage fait. Nous n’acceptons de vendre des matériels qu’à des pays avec lesquels nous sommes engagés dans des partenariats de long terme ​, précise Hervé Grandjean. Dix-neuf avis négatifs ont ainsi été donnés en 2020.

Mais, pour l’État français, l’export reste stratégique pour de multiples raisons. C’est accompagner nos partenaires qui ont le droit de se défendre et d’assurer leur sécurité. Lorsqu’on vend des armes aux Emirats arabes unis ou des avions Rafale à l’Egypte, il faut avoir en tête que de nombreux Français résident dans le golfe arabo persique et au Moyen-Orient, et c’est aussi un moyen d’assurer leur protection. Nous avons aussi des intérêts stratégiques communs, avec la lutte contre le terrorisme. Enfin, notre industrie de défense marche sur deux jambes, l’export en est une. ​Le ciel international risque donc de voir voler le Rafale encore longtemps.

Lire la Source : https://www.ouest-france.fr/economie/aeronautique/le-rafale-un-succes-tardif-et-toujours-bien-des-fantasmes-f326fd96-302e-11ec-b653-4cec8da29c4d

© par Bernard TRITZ

2 réflexions au sujet de « Rafale : Export en progression ! »

  1. Ma formation initiale les avions de Chasse embarquée Marcel Dassault Étendard IV M, spécialisation à la BAN d’Hyères les Palmiers et embarquements comme membre du bureau de Piste de la 15F de la BPAN de Landivisiau.
    Plus tard une fois sous-officier je me suis spécialisé sur les hélicoptères SA321 de Sud Aviation vint mon affectation à la 32F BAN de Lanvéoc-Poulmic.
    J’ai beaucoup aimé la très haute technicité de ces appareils dans tous les domaines.
    Le Rafale vu la première fois à la Base de Nîmes-Garons à la cérémonie du départ du dernier vol du Breguet Alizée.
    De 1966 à 1971…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s