Éric Zemmour : Ça finira mal !

Par   – Publié le mercredi 27 octobre 2021 à 17h53.

Éric Zemmour – Philippe de Villiers

Éric Zemmour : « Ça finira mal », la prédiction de Philippe de Villiers sur sa candidature : Éric Zemmour est-il prêt à se porter candidat à la présidentielle de 2022 ? Dans un article publié par L’Express, mercredi 27 octobre 2021, Étienne Girard, l’auteur de l’ouvrage Le Radicalisé, dévoile la funeste prédiction de Philippe de Villiers.

L’élection présidentielle de 2022 n’a jamais été aussi proche. Si certains politiques se sont déjà portés candidats, à l’image de Jean-Luc Mélenchon ou de Marine Le Pen, d’autres peinent à se déclarer. Le nom d’Éric Zemmour fait couler l’encre des journaux et pourtant, personne ne saurait dire si le polémiste brigue officiellement une candidature. Dans tous les cas, l’ancien homme fort de Laurent Ruquier – le journaliste a été le chroniqueur de l’émission On n’est pas couché sur France 2 pendant plusieurs années, semble avoir commencé sa campagne. Ce dernier s’est doté d’une équipe solide, à commencer par l’énarque Sarah Knafo, sa jeune conseillère qui le suit dans tous les meetings. D’autres personnalités semblent également supporter l’éditorialiste sans pour autant encourager une potentielle candidature.

« Cette campagne, cela peut devenir quelque chose d’énorme ou cela peut devenir quelque chose de terrible »

Mercredi 27 octobre 2021, L’Express a publié les bonnes feuilles de l’ouvrage d’Étienne Girard, Le Radicalisé (Seuil), sur son site. Selon l’auteur, celui qui ne s’est pas encore porté candidat semble un peu frileux. Le 14 juillet 2021, Éric Zemmour a réuni une cinquantaine de soutiens à l’Espace Molitor de Paris sans pour autant tous les saluer. « La plupart des militants en sortent rassérénés, mais certains cadres ont noté qu’avant et après l’allocution, Zemmour est resté auprès de Sarah Knafo, ne bavardant qu’avec les personnes qu’elle lui présentait. Il n’a pas fait le tour de la salle pour discuter avec ses soutiens, dont certains le rencontrent pour la première fois. Un impair diplomatique sans conséquence quand on est journaliste, plus problématique venant d’un futur candidat à la présidentielle », rapportent nos confrères.

Éric Zemmour est-il finalement prêt pour devenir le futur chef de l’État ? Selon une source présente lors de l’événement, la progression reste conséquente afin que la candidature de ce dernier soit crédible. « Cette campagne, cela peut devenir quelque chose d’énorme ou cela peut devenir quelque chose de terrible », peut-on lire. D’autant que même ses plus proches amis, comme Philippe de Villiers, ne semblent pas tout à fait convaincu de la réussite du projet. « L’ancien député européen d’extrême droite se tient en marge de l’initiative. Il a remarqué la mainmise de Sarah Knafo sur le dispositif, y voit un vice rédhibitoire » précise Étienne Girard. Et Philippe de Villiers de prédire : « Ils se fascinent l’un l’autre. Ça finira mal ». (pour Macron, explication ci-dessous, merci à M. Philippe de Villiers)

Correctif apporté, c’est bien normal, il fallait le faire. Merci !

Discussion des lectrices

Lire la Source : https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/eric-zemmour-ca-finira-mal-la-prediction-de-philippe-de-villiers-sur-sa-candidature-2122156

© Par Bernard TRITZ

7 réflexions au sujet de « Éric Zemmour : Ça finira mal ! »

  1. Depuis le 16 septembre 2021, le lancement du Livre de M. Éric Zemmour, une sorte d’accélération se propage, comme des vibrations tectoniques profondes et sourdes avant une explosion volcanique. La Lave : le mécontentement de toute la France contre les abus de la cour et de son roi, et surtout de ses valets, dont certains ont des affaires en Justice bridées. Mauvaise soupe indigeste !
    Le rejet peut exploser c’est inéluctable !
    Pour faire court : Ça va péter fort !
    Si fort que le Monde sera transi !
    La Bastille risque fort d’être prise, démontée pierre par pierre !

    Aimé par 1 personne

  2. Ce n’est pas à souhaiter Bernard ça va déjà assez mal comme ça. Monsieur Zemmour si bon polémiste qu’il soit soulève logiquement et avec une certaine pertinence parfois bien des erreurs commises mais ça ne signifie pas pour autant qu’il possède le remède et qu’il possède le sang froid nécessaire pour gouverner. Ce qui manque cruellement aujourd’hui c’est une vision, une direction et de l’espoir mais on n’en voit nulle part parmi ces candidats réels ou hypothétiques. Tout ce que l’on voit désormais ce sont des épouvantails que l’on n’arrête pas de brandir pour maintenir la peur Que ce soit à gauche, au centre, à droite et sur les bords. Franchement rien d’inspirant. Bonne journée

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s