La prophétie Zemmour

Par Charles Sapin – Publié le jeudi 14 octobre 2021 à 15h46.

French journalist Geoffroy Lejeune leaves after the funeral of French journalist Etienne Mougeotte at the Saint-François-Xavier church in Paris on October 13, 2021. – Etienne Mougeotte, who died at the age of 81 on October 7, 2021, led an exceptional career in the French print and broadcast media, made up of skill, pragmatism and few moods. (Photo by Alain JOCARD / AFP) – Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de Valeurs actuelles. ALAIN JOCARD / AFP

Le directeur de Valeurs actuelles analyse dans Zemmour président : de la fiction à la réalité le chemin qui pourrait mener à une élection du polémiste en 2022.

On ne le savait pas oracle : « La quasi-totalité de mes prédictions se sont avérées des fiascos incommensurables », balaye Geoffroy Lejeune, avec l’humilité qui le caractérise. Il n’empêche. C’est un mélange de stupeur et de fascination que suscite la (re)lecture de son premier livre, Une élection ordinaire. Publié en 2015, l’ouvrage est réédité cette semaine chez Ring. Celui qui n’était pas encore directeur de la rédaction de Valeurs actuelles croquait alors, au moyen d’anecdotes et de dialogues aussi surprenants qu’exacts, l’accession au pouvoir d’un candidat que personne n’avait vu venir. D’un essayiste, bâtissant sa victoire sur le rejet des partis traditionnels, la lâcheté de la droite, l’essoufflement de Marine Le Pen et le recroquevillement de la gauche. Son nom, Éric Zemmour.

« Le plus intéressant au fond, fut que personne ne tourna en ridicule mon hypothèse d’une candidature Zemmour, alors même que je la décrivais comme victorieuse, ce qui, avouons-le, relève encore aujourd’hui de l’improbable », commente le journaliste de 33 ans, dans une première partie d’une centaine de pages ajoutée à cette réédition titrée,

Zemmour président – De la fiction à la réalité : Outre la curiosité de comparer les prédictions de l’auteur avec le cours de l’actualité, cet avant-propos, vaut à lui seul que l’on se (re)penche sur l’ouvrage.

Au gré des pages, le patron de « VA » retrace avec finesse et sensibilité le chemin parcouru par l’essayiste ces dix dernières années. Et explique comment il a fini par le conduire au seuil d’un engagement irrévocable. Un récit nourri, en parallèle, par la propre ascension de l’auteur dans le milieu journalistique. Vocation dont Éric Zemmour, et ses débats sur le plateau de l’émission On n’est pas couché sur France 2, auront été à l’origine, alors qu’il n’était encore qu’étudiant. « Il riait, blaguait, attaquait, s’indignait, enfonçait, fracassait, ridiculisait, moquait, contre-attaquait, argumentait, comme nous n’avions jamais vu personne le faire », se remémore Geoffroy Lejeune.

Devenu proche, pour ne pas dire ami, avec le héros de sa fiction, Geoffroy Lejeune analyse dans cet addendum écrit cet été ce qui pourrait finalement transformer son récit en réalité : « Sans trahir de secret, voici peu ou prou les étapes indispensables à la construction d’un succès. Première étape : la droite se déchire. Bertrand est désigné, avec ou sans primaire, sans parvenir à incarner aux yeux de l’opinion une rupture radicale avec le Macronisme […] Deuxième étape, Zemmour engrange le soutien, actif ou par omission, des mis au ban des Républicains. Troisième étape : Il rassemble les brebis égarées de la chapelle souverainiste éparpillées en autant de candidatures de témoignage. Quatrième étape : il signe un pacte de gouvernement avec Marion Maréchal et marginalise sa tante aux yeux de son propre électorat. Cinquième étape : il mise sur le rejet de Macron pour, d’un ultime effort, le devancer au second tour de la présidentielle ».

De nombreuses conditions – certaines plus réalisables que d’autres – qui rendent pour l’heure la réalisation de cette prophétie hypothétique.

Mais Geoffroy Lejeune ne peut s’en prendre qu’à lui-même : « C’est toi le vrai coupable, c’est toi le premier qui m’a mis cette idée folle dans la tête ! », lui a intimé, en juillet dernier, Éric Zemmour.

Lire la Source : https://www.lefigaro.fr/politique/la-prophetie-zemmour-de-geoffroy-lejeune-20211014

© Par Bernard TRITZ

3 réflexions au sujet de « La prophétie Zemmour »

  1. Une chose est certaine : il est le volontaire qui n’a pas de passé tâché par un mandat politique, il dit, narre, ce qu’il sait, beaucoup de choses, de faits historique, pour les avoir lues, étudiées, réfléchies. Il est unique !
    Ce qu’il dit, annonce, prédit, convainc plait à plus de 67% de français, dont une grande majorité de femmes, de françaises.
    Il est le seul capable de renverser la table !
    STOP aux gabegies aux milliards de dette du locataire du palais, des fêtes somptuaires du roi et de sa cour !

    Aimé par 1 personne

    1. Nous sommes une fois encore en phase.
      Cela fait bien 20 ans que nous le connaissons tous, voire davantage. Il est le même aussi convainquant. Personne ne peut rivaliser avec lui sur le nombre impressionnant de sujets qu’il maîtrise de mémoire.
      Cet homme là : j’en veut bien car il n’est pas pourri par la politique.
      Il saura s’entourer : autour de lui, il y a ce qu’il faut.
      Comme la famille de Villiers !
      Ma famille est liée au Conte de Paris, par les familles d’Anjou et d’Orléans, par mes 3 cousines Duchesses de Cadaval.
      Depuis François Ier nous existons et vivons comme des français de France.
      Si je survis contre le Crabe qui squattait mon abdomen sans autorisation.
      Dans la semaine qui suit je serai fixé.
      Alors je compte bien passer beaucoup de temps à rencontrer ma famille en France, en Europe et surtout aux USA.
      J’aimerai bien profiter d’au moins 10 années de survie.
      Première décision : aller au Grands Buffets de Narbonne, je ne sais pas si tu connais ?
      Bises du soir !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s