CSA : Changement, Nouvelles règles

Par Magazine Marianne – Publié le vendredi 29 octobre 2021 à 17h30.

Photo Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Nouvelles règles du CSA pour la présidentielle - ce qui va changer : Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a rendu public les règles que devront respecter les chaînes de télé et les radios pour l’élection présidentielle de 2022. Elles ont été publiées au journal officiel le 22 octobre dernier. Marianne fait le point.

TEMPS DE PAROLE ET TEMPS D’ANTENNE : Les règles du CSA s’appliquent aussi bien pour le temps de parole des candidats que pour le temps d’antenne. Le premier désigne les interventions du candidat et de ses soutiens, tandis que le second englobe toutes les séquences consacrées à ce candidat.

Le CSA précise ici que : « les éditoriaux et les commentaires politiques, les revues de presse, les débats réunissant des journalistes, des experts ou d’autres personnes, les analyses et les présentations de sondages d’opinion sont pris en compte dans le temps d’antenne lorsque, pour l’essentiel de leur durée, ils concernent un seul candidat et ne lui sont pas explicitement défavorables » En d’autres termes, si un journaliste fait le commentaire d’un sondage d’opinion plutôt favorable à un candidat, sans qu’une opinion défavorable ne soit exprimée à son égard, ce temps doit normalement être décompté du temps d’antenne du candidat en question. Une disposition qui existait déjà en 2017.

Le CSA précise également que si le Président de la République est candidat déclaré ou présumé, toutes ses interventions relevant du débat politique sont, sauf circonstances exceptionnelles, prises en compte. Toutefois, les interventions qui « relèvent de l’exercice de sa charge ne sont pas prises en compte », comme celles relevant de l’exercice de la présidence du Conseil de l’Union européenne, « à l’exception de celles qui sont susceptibles, en fonction du contenu et du contexte, de relever du débat politique ».

TROIS ÉTAPES : Le CSA divise la séquence présidentielle en trois temps. Dès le 1er janvier, commence une première période « d’équité », qui durera jusqu’au 7 mars. Cette période concernera tous les candidats déclarés et présumés, c’est-à-dire « toute personne qui recueille des soutiens publics et significatifs en faveur de sa candidature ».

La règle de l’équité est basée sur trois critères : les résultats obtenus aux récentes élections, le nombre et les catégories d’élus dont peut se prévaloir le candidat ou les groupements politiques associés à celui-ci, mais aussi les indications des sondages d’opinion.

La seconde période débutera le 8 mars, date de publication de la liste officielle des candidats, et durera jusqu’au 27 mars. Cette période d’équité renforcée instaurera quatre tranches horaires, afin que tous les candidats puissent bénéficier d’une exposition plus juste et dans des conditions de programmation comparables. Ces quatre tranches horaires se répartissent le matin entre 6 heures et 9 heures, en journée de 9 heures à 18 heures, en soirée de 18 heures à minuit puis de minuit à 6 heures. C’est une tranche de moins qu’en 2017. À l’époque, l’existence d’un créneau 19 heures – 21 heures représentait une contrainte supplémentaire pour les chaînes généralistes. Cette tranche a été supprimée parce que trop compliquée à gérer, explique Anne Grand-d’Esnon, en charge du pluralisme au CSA, dans les colonnes du Parisien.

Enfin du 28 mars à l’avant-veille du premier tour, le 7 avril, ce sera la période de campagne officielle. Le respect d’une égalité stricte du temps de parole et du temps d’antenne entre tous les candidats devra s’imposer aux rédactions.

UN DÉCOMPTE INTERNE AUX RÉDACTIONS : Afin de s’assurer du respect de ces règles, le CSA demande aux rédactions de comptabiliser en interne le temps de parole et le temps d’antenne. Toutes les données de ce décompte sont ensuite transmises à l’autorité. L’organe de régulation procède ensuite par carottage afin de vérifier si les recommandations sont bien appliquées et peut procéder à des sanctions si elle s’aperçoit que ces règles ne sont pas respectées.

Lire la Source : https://www.marianne.net/societe/medias/csa-mode-demploi-les-nouvelles-recommandations-pour-la-presidentielle

© Par Bernard TRITZ

Une réflexion au sujet de « CSA : Changement, Nouvelles règles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s