Guadeloupe – Violences extrêmes !

Par La Rédaction – RMC – Publié le mardi 30 novembre 2021 à 08h00.

© afp Barrages bloquants, manifestations : on vous explique la grogne des soignants et des sapeurs-pompiers en Guadeloupe

« On arrose au 9mm dans les rues » – face aux violences, 70 gendarmes et 10 membres du GIGN supplémentaires arrivent en Guadeloupe : Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a annoncé lundi à Pointe-à-Pitre l’envoi d’un escadron de 70 gendarmes mobiles et 10 membres du GIGN supplémentaires, pour faire face à la violence durant la crise sociale en Guadeloupe.

Le ministre a appelé à une « prise de conscience collective » au sujet des violences qui « prennent pour cibles les forces de l’ordre ». Il y a des « policiers blessés ». « Lorsqu’on tire et qu’on arrose au 9 millimètres dans les rues », c’est « un miracle qu’un enfant de 9 ou 10 ans » ne se soit pas « retrouvé sous ces balles », a-t-il insisté. « Il y a des barrages sur lesquels des bouteilles de gaz ont été installées, il faut le dire », a également indiqué Sébastien Lecornu.

Il a critiqué les responsables syndicaux qui « ont commencé à vouloir chercher des amnisties pour celles et ceux qui ont voulu délibérément assassiner des policiers ou des gendarmes ». Selon lui, ils participent à une « jonction dangereuse entre ce qu’il se passe la nuit et la journée » lors du mouvement social.

« Assez de ces caricatures ! » : Le ministre y voit « une des grandes différences avec ce qu’il se passe en Martinique », où « la situation n’est en rien comparable ». En Guadeloupe, « plus de 120 interpellations » ont été réalisées depuis le début de la crise, a-t-il indiqué. Et « l’autorité judiciaire a enregistré en une semaine une activité équivalente à trois ou quatre mois ordinaires ».

« Il nous faut tenir, permettre aux forces de l’ordre de se régénérer » et « procéder aux déblocages », « dès demain un nouvel escadron de 70 militaires de la gendarmerie arrivera ici en Guadeloupe pour venir renforcer l’offre de sécurité », a-t-il ajouté. « 10 militaires supplémentaires du GIGN se rendront demain en Guadeloupe ». « Nous continuons ces renforts parce que la situation est tendue », a-t-il poursuivi.  Et « je veux tordre le cou à ces caricatures disant ‘à un problème social vous répondez par le RAID et le GIGN’. Stop et assez de ces caricatures ! », a réclamé le ministre.

« Lorsqu’on se précipite sur un scooter, qu’on s’arrête le long d’une portière d’un véhicule de police et qu’on cherche à vider son chargeur dans la tête d’un fonctionnaire de police ou d’un militaire de la gendarmerie, ça n’a rien à voir avec un pompier ou un soignant qui n’est pas d’accord avec l’obligation vaccinale », a-t-il conclu sur ce point.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/on-arrose-au-9mm-dans-les-rues-face-aux-violences-70-gendarmes-et-10-membres-du-gign-suppl%C3%A9mentaires-arrivent-en-guadeloupe/ar-AARhRVG?ocid=msedgdhp&pc=U531#image=1

© par Bernard TRITZ

Une réflexion au sujet de « Guadeloupe – Violences extrêmes ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s