Covid-19, 3e dose, retard : Conséquences ?

Par Maéva FERRENZ – Femme actuelle – Publié le jeudi 09 décembre 2021.

© iStock / Jelena Stanojkovic Troisième dose : devrez vous être revacciné intégralement si vous prenez trop de retard ?

Troisième dose : devrez vous être revacciné intégralement si vous prenez trop de retard ? : Toutes les personnes âgées de plus de 18 ans peuvent désormais prendre rendez-vous pour recevoir une troisième dose de vaccin contre le coronavirus. Dans le cas d’un retard pour effectuer cette dose de rappel, le passe sanitaire pourra être désactivé. Mais qu’en est-il du schéma initial de vaccination ? Faudra t-il tout recommencer ? On fait le point.

Depuis le 27 novembre dernier, toutes les personnes majeures sont invitées à aller se faire administrer une dose de rappel du vaccin contre le Covid-19. Cette troisième dose conditionne la validité du passe sanitaire. Mais quelles peuvent être les conséquences pour les Français qui s’y prennent trop tard ? Devrez vous vous refaire vacciner intégralement ?

Un retard pour la troisième dose n’entraîne pas une obligation de se refaire vacciner : La dose de rappel doit être administrée entre 5 et 7 mois après un schéma vaccinal complet. À ce jour, plus de 12 millions de troisièmes doses de vaccin contre le Covid-19 ont déjà été réalisées. Cependant, le gouvernement n’a pas précisé ce qu’il adviendrait des personnes qui recevraient cette troisième dose avec du retard.

Contactée par nos confrères de Ouest France, la Direction Générale de la Santé (DGS) affirme qu’il ne sera pas nécessaire de « recommencer le schéma vaccinal initial à zéro » en cas de retard pour effectuer la troisième dose. Si le dépassement du délai n’entraîne donc pas une nouvelle vaccination intégrale, la troisième dose conditionne cependant la validité du passe sanitaire.

Le passe sanitaire sera immédiatement réactivé après la dose de rappel : Comme l’indique le Ministère des Solidarités et de la Santé sur son site, ce ne sera pas le passe sanitaire en lui-même qui sera désactivé en cas de retard pour effectuer la dose de rappel, mais bien le « certificat de vaccination ». En effet, il ne pourra plus être utilisé et sera placé dans les « Certificats expirés » une semaine après la date limite prévue de l’injection.

Dans le cas d’une première ou d’une deuxième dose, il faudra attendre une semaine avant que le certificat de vaccination ne devienne valide. Mais ce délai est réduit pour l’administration d’une troisième dose : dès lors que celle-ci sera effectuée, le nouveau certificat de vaccination sera immédiatement valable.

La dose de rappel serait efficace pour augmenter la protection vaccinale : Pour savoir exactement, quand votre passe sanitaire, sera désactivé, l’Assurance Maladie a mis en place un simulateur appelé « Mon rappel vaccin Covid-19 ». Il vous permettra également de savoir à partir de quand vous pouvez effectuer votre troisième dose, afin de ne pas voir votre certificat de vaccination disparaître.

Si les autorités sanitaires recommandent à toutes les personnes de plus de 18 ans de recevoir une dose de rappel, c’est parce que la protection contre le Covid-19 « semble s’atténuer légèrement au fil du temps », comme l’affirme une récente étude menée par la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES). Son effet « booster » serait donc efficace, tant pour prévenir l’infection que pour réduire le risque d’hospitalisation.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/lifestyle/trucs-et-astuces/troisi%C3%A8me-dose-devrez-vous-%C3%AAtre-revaccin%C3%A9-int%C3%A9gralement-si-vous-prenez-trop-de-retard/ar-AARDH3z?ocid=msedgntp#image=1

© par Bernard TRITZ

3 réflexions au sujet de « Covid-19, 3e dose, retard : Conséquences ? »

  1. Une chose est certaine mon téléphone mobile doté de l’Application « AntiCovid » ou « TousAntiCovid » m’avait prévenu, m’invitant à faire le 3e vaccination dès le 5e mois, alors que l’on nous avait prédit 6 mois pleins. Contradiction de la part de ceux qui entoure le chef d’orchestre. Grosse fausse note. Dans la collection des fausses notes, cela devient une cacophonie inaudible, rendant précaire le succès de l’opération. On parle d’une 4e dose. À quel terme ? À quatre mois ? Dans 2 ans cela sera une vaccination tous les mois. On frise le ridicule. Le ridicule ne tue pas ! La preuve !

    J’aime

    1. Désolé d’apprendre votre situation. Dès le début j’avais compris que ce n’était pas ma santé, plutôt ma liberté qui était en jeu. De rien, il faudrait 11 mois pour retrouver une liberté totale.
      Merci pour votre commentaire.
      Bon week-end à vous.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s