Éric Zemmour # LR la brèche !

Reçu par courriel ce jeudi 13 janvier 2022 à 10h15.

+ 14

Cher Soutien d’Éric Zemmour,

Éric Zemmour attire de plus en plus d’électeurs Les Républicains, selon le dernier sondage Ipsos.

+14 %, ce n’est plus une brèche…

C’est la digue entière qui est en train de rompre !

Les déçus de LR osent enfin se tourner vers un candidat capable de porter leurs idées et de leur donner un cap.

L’arrivée de Guillaume Peltier aura été un marqueur important.

Et maintenant, ce sondage vient confirmer qu’Éric Zemmour est le seul à pouvoir faire l’union des droites.

Plus Éric Zemmour attire à lui, plus il se renforce : Plus Éric Zemmour se renforce, plus RECONQUÊTE! s’approche de la « masse critique » qui fera tout basculer.

Une masse critique en physique nucléaire, c’est une certaine quantité de matière qui permet brutalement de passer d’un état neutre à un autre qui produit de l’énergie. Tant qu’on n’atteint pas la masse critique, on doit ajouter de l’énergie.

Et dès qu’on l’atteint, l’énergie produite par la réaction devient telle qu’elle s’entretient elle-même. C’est le cœur du réacteur qui chauffe et qui permet d’illuminer des villes entières.

La masse critique de RECONQUÊTE!, c’est ce moment où il n’y aura même plus besoin de se battre pour être entendu.

Ce moment où la réaction en chaîne se produira au cœur même des électeurs.

Ce moment où Éric Zemmour deviendra tellement évident que la victoire sera déjà acquise.

Et nous nous en approchons.

Pour l’instant, il faut continuer de faire connaître ses idées, de présenter son programme.

Continuer les tractages, le porte-à-porte, diffuser les nouveautés sur internet…

Encore et encore…

Et surtout, il est essentiel de manifester votre soutien à Éric Zemmour.

Voilà l’énergie que vous accumulez !

C’est précisément le but de la pétition « Je soutiens Zemmour ».

L’avez-vous signée ?

Il ne me semble pas avoir vu votre nom.

Pour la signer maintenant et pour apporter votre énergie, cliquez ici ou sur le bouton ci-dessous :

OUI, JE SOUTIENS ÉRIC ZEMMOUR ! :

Puis diffusez ce lien à vos proches : https://www.zemmour2022.fr/

Diane Ouvry

Porte-parole de RECONQUÊTE!

PS : Bien sûr, vous pouvez aussi apporter de l’énergie financière (le nerf de la guerre !) en faisant aussi un don.

Vous trouverez ci-dessous le lien qui vous y invite :

© par Bernard TRITZ

Passe vaccinal : retouché au Sénat !

Par Capital – 6medias – Publié le jeudi 13 janvier 2022 à 07h30.

© Nicolas Sandanassamy Passe vaccinal : un texte sensiblement modifié voté au Sénat

Passe vaccinal – un texte sensiblement modifié voté au Sénat : Députés et sénateurs se réuniront jeudi en début d’après-midi au Palais Bourbon, pour tenter de s’accorder sur une version commune du texte en commission mixte paritaire (CMP).

Le vote a été bien plus rapide qu’à l’Assemblée nationale. Le Sénat dominé par l’opposition de droite a voté, dans la nuit de mercredi 12 à jeudi 13 janvier en première lecture, après l’avoir sensiblement modifié, le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire, qui instaure le passe vaccinal. Le vote de l’ensemble du texte a été acquis par 249 voix pour et 63 contre, sous la présidence de Gérard Larcher (LR), au terme de deux longues journées de débats apaisés, contrastant avec le climat agité qui avait entouré son adoption la semaine dernière à l’Assemblée nationale.

Députés et sénateurs se réuniront jeudi en début d’après-midi au Palais Bourbon, pour tenter de s’accorder sur une version commune du texte en commission mixte paritaire (CMP). En cas d’accord, il sera soumis pour adoption définitive une dernière fois au vote du Sénat jeudi puis de l’Assemblée vendredi. Si la CMP échoue, le projet de loi repartira en nouvelle lecture dans les deux chambres, l’Assemblée ayant le dernier mot.

Un passe vaccinal conditionné : Une fois le projet de loi adopté par le Parlement, il faudra pouvoir justifier d’un statut vaccinal pour accéder aux activités de loisirs, restaurants et bars, foires ou transports publics interrégionaux. Un test négatif ne suffira plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé. Le Sénat a apporté au texte plusieurs modifications qui ne sont pas du goût du gouvernement.

Le passe vaccinal ne pourrait ainsi être imposé que lorsque le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 serait supérieur à 10.000 patients au plan national, et disparaîtrait automatiquement en deçà de ce seuil. Le nombre de patients hospitalisés est aujourd’hui de près de 24.000, selon les chiffres des autorités sanitaires.

Les sénateurs ont encore limité la possibilité d’imposer la présentation d’un passe vaccinal aux personnes de plus de 18 ans. Les mineurs âgés de 12 à 17 ans resteraient soumis à l’obligation de présenter un simple passe sanitaire. Ils ont supprimé la possibilité, pour les patrons de bars, cafés et restaurants, de vérifier l’identité du détenteur du passe, afin d’éviter les fraudes.

Ils se sont enfin opposés aux sanctions administratives contre les entreprises ne jouant pas le jeu du télétravail ou n’appliquant pas les protocoles, dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Vantant « un texte significativement amélioré », le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau a affirmé que « balayer d’un revers de main » en CMP les apports du Sénat « serait un mauvais choix ». « Nous tendons la main, mais nous ne le ferons pas à n’importe quel prix », a-t-il ajouté.

« Nous voulons la responsabilité, mais nous voulons aussi la proportionnalité », avait-il déclaré un peu plus tôt. Le texte a été voté par une majorité de sénateurs des groupes LR, centriste, PS, RDPI à majorité En Marche, RDSE à majorité radicale et l’ensemble du groupe Indépendants. Une vingtaine de sénateurs LR a voté contre et une autre vingtaine s’est abstenue.

« Nous avons une responsabilité par rapport à un certain nombre de rumeurs ou d’emballements qui nous font parfois perdre le sens commun », a souligné la centriste Françoise Gatel. À gauche, le socialiste Jean-Pierre Sueur a relevé que le passe vaccinal « se rapproche » de la position du groupe en faveur de l’obligation vaccinale. Les groupes CRCE à majorité communiste et écologiste ont voté contre, la présidente du groupe CRCE Eliane Assassi fustigeant « une logique sécuritaire ».

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/pass-vaccinal-un-texte-sensiblement-modifi%C3%A9-vot%C3%A9-au-s%C3%A9nat/ar-AASIXN0?ocid=msedgntp#image=1

© par Bernard TRITZ

Éducation Nationale : La Grève !

Par Franceinfo – Radio France – Publié le mercredi 12 janvier 2022 à 20h20.

Désinfection d’une classe par une Atsem, à Décines, le 7 mai 2020.  (JOEL PHILIPPON / MAXPPP)

Grève dans l’Éducation nationale : les personnels non enseignants affirment leur « ras-le-bol général », selon le Snuter-FSU : Julien Fonté, Co secrétaire général de la FSU territoriale -le syndicat regroupant des agents des collectivités territoriales et de leurs établissements publics- se dit « très confiant sur la mobilisation », ce mercredi sur Franceinfo.

« Il y a un ras-le-bol général », a affirmé mercredi 12 janvier sur Franceinfo Julien Fonté, Co secrétaire général de la FSU territoriale (Snuter-FSU), le syndicat regroupant des agents des collectivités territoriales et de leurs établissements publics, alors qu’une grève a lieu jeudi 13 janvier dans l’Éducation nationale contre le protocole sanitaire mis en œuvre dans les établissements scolaires pour lutter contre la progression du Covid-19. Le Snuter-FSU s’est associé à l’appel à la grève. Julien Fonté se dit « très confiant sur la mobilisation ». Il pointe « un épuisement des collègues qui subissent la situation sanitaire depuis deux ans » et dénonce « des mesures qui sont incompréhensibles, qui changent régulièrement, qui alourdissent la charge de travail avec des remplacements qui ne sont pas toujours au rendez-vous quand il y a des absences ».

Le représentant syndical souligne « la pression et l’usure » supportées par les personnels depuis deux ans et déplore la « catastrophe » de la rentrée scolaire début janvier. « L’absence de protocole, les changements, c’est incompréhensible et c’est intenable, y compris pour leur santé. » Julien Fonté assure ne pas faire grève « contre un virus » mais « contre la gestion catastrophique de ce gouvernement de la situation sanitaire ». Il estime que, pour « garder l’école ouverte » malgré le virus, il faut se donner « les moyens de la garder ouverte dans des conditions sanitaires sûres pour tout le monde, les élèves, les familles et les personnels ».

Moyens matériels supplémentaires : Pour le Co secrétaire général du Snuter-FSU, « une bonne politique sanitaire » est « la même quels que soient les personnels ». Il prône de « sécuriser les bâtiments, au moins avoir des capteurs de CO2, des purificateurs d’air, des circuits de circulation pour les enfants et les élèves qui permettent une certaine sécurité ». Julien Fonté ajoute le besoin en « équipement en masque de qualité pour l’ensemble des personnels ».

Lire la Source : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/services-a-la-personne-et-aide-a-l-enfance/greve-dans-l-education-nationale-les-personnels-non-enseignants-affirment-leur-ras-le-bol-general-selon-le-snuter-fsu_4914321.html

© par Bernard TRITZ

Rognac -FREE : Débits Fibre Optique

13 janvier 2022 à 05h43, test de contrôle des débits de la Fibre Optique de FREE à Rognac.

13 janvier 2022 à 05h43, test de contrôle des débits de la Fibre Optique de FREE à Rognac.

Connexion lente, écran qui se fige… Simple ressenti ou véritable problème, comment savoir ? Est-ce la faute de votre opérateur, à savoir Free ? Pas toujours simple à déterminer… En exclusivité, nous vous proposons un test de débit Freebox. En dessous, retrouvez toutes les informations qui vous permettront d’interpréter les résultats de votre test.

À quoi ça sert ce test de débit Free ? : Un épisode de série qui se bloque sur l’écran, un jeu en ligne qui traîne, des téléchargements qui s’éternisent : vous vous posez peut-être des questions sur le débit de votre Freebox. Est-il conforme aux valeurs promises par l’opérateur ? Bonne nouvelle, nous avons conçu un test débit Freebox qui va vous permettre de le vérifier ! Mais avant, il convient de lire ces quelques lignes d’explication très utiles et de prendre le temps de découvrez le lexique des termes techniques utilisés.

Notre site vous propose un test de débit Free en ligne permettant d’évaluer avec précision le débit ascendant (upload) et descendant (download) de votre connexion, ainsi que deux autres critères techniques importants : le ping (équivalent au temps de latence) et la gigue.

Faire un test cliquer sur le lien ci-après : https://freebox-news.com/tutoriel/test-debit-free

Bien entendu, la mesure essentielle à prendre en compte, celle qui impacte le plus l’utilisation du web au quotidien, est la vitesse de débit descendant, c’est-à-dire la transmission des données depuis le réseau Internet vers un appareil connecté : ordinateur, mais aussi tablette, smartphone ou console de jeu branchée en wifi.

Ma recommandation : faire ces tests, pour moi, c’est toujours après une maintenance sérieuse réalisée sans pollution Microsoft (2.300 fichiers et au moins deux programmes résistants)

Tout est correct et sans souci depuis plus de trois années. En particulier les factures sont exactes au centime d’euro près. J’ai connu deux FAI différents qui trouvaient justifiaient avec des motifs outranciers la facturation supplémentaire de quelques centimes.

Avec FREE : jamais !

Merci FREE !

© par Bernard TRITZ

NOTA : Test réalisé après avoir fait une maintenance générale.