Chine Taïwan : au bord de l’explosion !

Par Reuters – Publié le mardi 9 novembre 2021

Reuters/Ann Wang

Taïwan dit que la Chine peut bloquer ses principaux ports : TAIPEI (Reuters) – Les forces armées chinoises sont capables de bloquer les principaux ports et aéroports de Taïwan, a déclaré mardi le ministère taïwanais de la Défense, ajoutant que la Chine posait une menace militaire « grave » à Taïwan.

« À l’heure actuelle, l’Armée populaire de libération chinoise est capable d’effectuer un blocus conjoint local contre nos ports et nos aéroports, de couper nos lignes de communication aériennes et maritimes et d’avoir un impact sur le flux de nos fournitures militaires et de nos ressources logistiques », a déclaré le ministère.

Le ministère chinois de la Défense n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. La Chine considère Taïwan comme l’une de ses provinces.

Source Microsoft News : Les actualités à ne pas manquer – Windows 11 – (Reportage Yimou Lee avec Yew Lun Tian ; version française Camille Raynaud)

© par Bernard TRITZ

Vietnam – 74 milliards de dollars

Par Vietnam + – Publié le dimanche 24 octobre 2021 – 10h38 (local time)

Lors de l’événement, le 18 octobre à Hanoi. Photo : VNA

La technologie numérique rapporterait 74 mds de dollars au Vietnam d’ici 2030 : La technologie numérique, si elle est exploitée au maximum, pourrait rapporter 74 milliards de dollars au Vietnam d’ici 2030, selon un rapport présenté lors d’un séminaire tenu le 18 octobre à Hanoi.

Hanoi (VNA) – La technologie numérique, si elle est exploitée au maximum, pourrait rapporter plus de 1.733 milliards de dôngs (74 milliards de dollars) au Vietnam d’ici 2030, les secteurs les plus bénéfiques étant notamment la fabrication, l’agriculture et l’alimentation, l’éducation et la formation, a-t-on appris d’un rapport présenté lors d’un séminaire tenu lundi 18 octobre à Hanoi.

Réalisé par la société de conseil en économie stratégique AlphaBeta, le rapport sur le potentiel de l’économie numérique du Vietnam a montré que le Vietnam a de nombreuses opportunités de bénéficier de l’économie numérique.

La population jeune, instruite et féru de technologie représente 70% des moins de 35 ans. Le taux d’alphabétisation dans le groupe d’âge des 15-35 ans est supérieur à 98%, supérieur à la moyenne mondiale de 91%. Environ 70% de la population utilise des téléphones intelligents. Le Vietnam a également la deuxième économie de l’Internet à la croissance la plus rapide en Asie du Sud-Est après l’Indonésie.

Le rapport a cependant souligné certains obstacles à l’exploitation des avantages de la technologie numérique, notamment les exigences réglementaires, la connectivité numérique et une pénurie de ressources humaines qualifiées en numérique.

Coorganisé par le Centre national d’innovation du Vietnam (NIC) du ministère du Plan et de l’Investissement et Google, le séminaire a passé en revue la situation actuelle et le développement possible de l’économie numérique du Vietnam, ainsi que les mécanismes et politiques visant à promouvoir sa croissance.

S’exprimant lors de l’événement, le vice-ministre du Plan et de l’Investissement, Trân Duy Dông, a déclaré que le Vietnam, durement touché par l’épidémie de Covid-19, devrait accélérer le développement de l’économie numérique sur la base de la science, de la technologie et de l’innovation pour améliorer la qualité de vie, la productivité, l’efficacité et la compétitivité.

L’économiste en chef de la Banque mondiale pour le Vietnam, Jacques Morisset, a recommandé qu’il soit nécessaire que le Vietnam se concentre sur l’amélioration des compétences numériques des travailleurs, l’encouragement de l’innovation dans les entreprises et l’amélioration de l’accessibilité et de la qualité de l’information.

Le directeur du NIC, Vu Quôc Huy, a déclaré que le centre avait coopéré avec des partenaires tels que Google et Amazon pour organiser des programmes de formation en ligne et de renforcement des capacités dans les domaines de la technologie, des applications de commerce électronique et de la transformation numérique pour les entreprises nationales.

Il a noté que la construction et la mise en œuvre de plus de programmes pour soutenir l’innovation pour les entreprises se feront dans les temps à venir.

© Par Bernard TRITZ

Chine : Inquiétude des marchés !

Par Armelle Bohineust – Publié le lundi 16 août 2021 à 19h52.

Spools of an industrial sewing machine in a factory, in the background working a seamstress 49446359/Kzenon – stock.adobe.com

Ralentissement chinois, inquiétude des marchés ! :Les investisseurs estiment que la baisse de la croissance chinoise annonce un mouvement identique en Europe et aux États-Unis.

Les dernières données économiques publiées par Pékin déçoivent. Selon le Bureau national des statistiques (BNS), la production industrielle chinoise en juillet est en hausse de 6,4 % sur un an. Ce rythme est inférieur à celui du mois précédent et aux attentes des analystes. Par ailleurs, les ventes de détail ont connu en juillet leur plus faible progression depuis le début de l’année, une situation liée entre autres à « la propagation de l’épidémie en Chine », selon le BNS. Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 officiellement répertoriés se compte encore en dizaines seulement mais leur progression en juillet jusqu’au 10 août a inquiété.

« Ces nouvelles confirment un ralentissement du rythme de la croissance qu’on avait déjà noté depuis le mois dernier » dans la deuxième économie mondiale, estime Daniel Larrouturou, gérant chez Dôm Finance, cité par l’AFP. Les marchés considèrent que ces statistiques peuvent être des éléments « précurseurs de ce qui peut se passer aux États-Unis et en Europe », explique-t-il.

Les matières premières se replient : Les signes de ralentissement dans l’empire du Milieu ont pesé sur de nombreux marchés. Wall Street a ouvert en berne tandis que le CAC 40, qui était à deux doigts d’atteindre son record historique la semaine dernière, a calé, reculant à 6.838,77 points, après être passé au-dessus des 6.900 points vendredi. Les secteurs des métaux et des matières premières se sont repliés dans un mouvement qui s’est ensuite étendu aux autres actions les plus cycliques. Les prix du pétrole ont accentué leur descente, trahissant l’inquiétude des investisseurs sur la demande de brut en Chine.

Lire la Source : https://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-ralentissement-chinois-inquieteles-marches-20210816

© par Bernard TRITZ