Chine, Covid-19, Très forte expansion

Par MSN.com – AFP – prw/rbu/mlb/at – Publié le 25 décembre 2021 à 13h45.

© STR Un habitant se fait tester au Covid-19, le 23 décembre 2021 à Xi’an, en Chine

La Chine enregistre le plus grand nombre de cas de coronavirus depuis quatre mois : La Chine a signalé samedi 140 nouveaux cas de coronavirus, le chiffre le plus élevé depuis quatre mois, tandis que les autorités s’empressent de contenir l’épidémie dans plusieurs régions, dont la ville de Xi’an, où des millions de personnes sont confinées.

© STR Un garde de sécurité vérifie les documents d’une habitante pendant un confinement à Xi’an, le 23 décembre 2021 en Chine

Sur les 140 nouvelles infections, 87 ont été transmises localement, selon un communiqué de la Commission nationale de la santé, contre 55 un jour plus tôt.

La plupart des contaminations se sont produites à Xi’an, dans la province du Shaanxi (nord-ouest), où 13 millions d’habitants sont confinés depuis jeudi.

La Chine est en état d’alerte alors qu’elle se prépare à organiser les Jeux olympiques d’hiver en février dans la capitale Pékin.

Alors que le pays a réduit le nombre de cas au minimum grâce à une stratégie « zéro Covid » qui inclut des restrictions aux frontières, de longues quarantaines et des confinements ciblés, les cas se sont multipliés ces dernières semaines.

Samedi, les images de la chaîne publique CCTV ont montré de longues files d’attente devant les centres de dépistage de Xi’an, alors que les autorités s’empressaient d’enrayer la dernière flambée infectieuse.

En vertu de règles strictes de confinement, depuis jeudi, les ménages de Xi’an ne sont plus autorisés à envoyer qu’un membre à l’extérieur tous les deux jours pour acheter des produits de première nécessité. Les habitants doivent obtenir une autorisation spéciale de leur employeur ou des autorités locales pour quitter la ville.

© STR Pulvérisation de produit désinfectant dans une rue de Xi’an, le 22 décembre 2021 en Chine

Xi’an a enregistré 330 cas symptomatiques transmis localement depuis que le premier cas a été signalé le 9 décembre 2021, ce qui est peu par rapport aux épidémies survenues ailleurs dans le monde.

Mais quelque 26 fonctionnaires du gouvernement de Xi’an ont été sanctionnés pour des manquements dans la prévention du virus, a indiqué vendredi l’organe disciplinaire chinois.

Les autorités locales dont on estime qu’elles n’ont pas réussi à contrôler le virus dans leur région sont régulièrement licenciées ou réprimandées dans le cadre de l’approche stricte de Pékin.

Les cas de Xi’an se sont jusqu’à présent propagés à cinq autres villes, dont Pékin, selon les médias d’État, alimentant les craintes quant à la rapidité de propagation du virus dans le pays.

La Chine a signalé 100.871 cas symptomatiques et moins de 5.000 décès depuis l’apparition du virus dans la ville de Wuhan fin 2019.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/lifestyle/bien-etre/la-chine-enregistre-le-plus-grand-nombre-de-cas-de-coronavirus-depuis-quatre-mois/ar-AAS8kCp?ocid=msedgdhp&pc=EE05#image=3

© par Bernard TRITZ

Chine Taïwan : au bord de l’explosion !

Par Reuters – Publié le mardi 9 novembre 2021

Reuters/Ann Wang

Taïwan dit que la Chine peut bloquer ses principaux ports : TAIPEI (Reuters) – Les forces armées chinoises sont capables de bloquer les principaux ports et aéroports de Taïwan, a déclaré mardi le ministère taïwanais de la Défense, ajoutant que la Chine posait une menace militaire « grave » à Taïwan.

« À l’heure actuelle, l’Armée populaire de libération chinoise est capable d’effectuer un blocus conjoint local contre nos ports et nos aéroports, de couper nos lignes de communication aériennes et maritimes et d’avoir un impact sur le flux de nos fournitures militaires et de nos ressources logistiques », a déclaré le ministère.

Le ministère chinois de la Défense n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. La Chine considère Taïwan comme l’une de ses provinces.

Source Microsoft News : Les actualités à ne pas manquer – Windows 11 – (Reportage Yimou Lee avec Yew Lun Tian ; version française Camille Raynaud)

© par Bernard TRITZ

Chinois – Argent liquide, blanchiment !

Par Denis Trossero – La Provence –

L’argent liquide soustrait de la comptabilité des commerces marseillais était manifestement destiné à être investi dans des achats de marchandises en Italie, revendues en France. / PHOTO ANTOINE TOMASELLI

La justice aussi est affaire de loi des séries : Après les blanchisseurs du Port qui cachaient l’argent sale sous du fromage râpé, puis ceux qui tentaient la semaine dernière de l’embarquer pour Amsterdam dans des boîtes de céréales – le blé appelant sans doute le blé ! -, c’est la communauté chinoise qui avait rendez-vous hier au tribunal pour s’y voir reprocher des faits de blanchiment.

Tout a commencé par un contrôle sur l’A8, à hauteur de Monaco, le 30 septembre 2017. Quand les douaniers demandent aux occupants d’une Alfa Roméo de dire s’ils ont des sommes à déclarer, c’est panique à bord. La voiture est fouillée. Quatre des passagers portent des sommes en liquide qui varient entre 12.000 et 23.000€. Or il est interdit de transporter plus de 10.000€ !

Etc. —

Lire la Source : https://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/6538931/marseille-les-blanchisseurs-chinois-avaient-un-faible-pour-litalie.html

© Par Bernard TRITZ

Pays Visiteur : 1 nouveau

Par Bernard TRITZ – Publié le lundi 11 octobre 2021 à 10h30.

Pays Visiteurs du lundi 11 octobre 2021, par WordPress.

Statistiques du lundi 11 octobre 2021 à 10h30.

1 Nouveau pays visiteur :

La Chine

Durée de vie du Blog : 101 journées.

Nombre de pays Visiteurs selon WordPress : 76

Nous souhaitons la bienvenue à nos nouveaux (lles) visiteuses, visiteurs. Bonnes lectures et visites sur ce blog.

© par Bernard TRITZ

Chine : Inquiétude des marchés !

Par Armelle Bohineust – Publié le lundi 16 août 2021 à 19h52.

Spools of an industrial sewing machine in a factory, in the background working a seamstress 49446359/Kzenon – stock.adobe.com

Ralentissement chinois, inquiétude des marchés ! :Les investisseurs estiment que la baisse de la croissance chinoise annonce un mouvement identique en Europe et aux États-Unis.

Les dernières données économiques publiées par Pékin déçoivent. Selon le Bureau national des statistiques (BNS), la production industrielle chinoise en juillet est en hausse de 6,4 % sur un an. Ce rythme est inférieur à celui du mois précédent et aux attentes des analystes. Par ailleurs, les ventes de détail ont connu en juillet leur plus faible progression depuis le début de l’année, une situation liée entre autres à « la propagation de l’épidémie en Chine », selon le BNS. Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 officiellement répertoriés se compte encore en dizaines seulement mais leur progression en juillet jusqu’au 10 août a inquiété.

« Ces nouvelles confirment un ralentissement du rythme de la croissance qu’on avait déjà noté depuis le mois dernier » dans la deuxième économie mondiale, estime Daniel Larrouturou, gérant chez Dôm Finance, cité par l’AFP. Les marchés considèrent que ces statistiques peuvent être des éléments « précurseurs de ce qui peut se passer aux États-Unis et en Europe », explique-t-il.

Les matières premières se replient : Les signes de ralentissement dans l’empire du Milieu ont pesé sur de nombreux marchés. Wall Street a ouvert en berne tandis que le CAC 40, qui était à deux doigts d’atteindre son record historique la semaine dernière, a calé, reculant à 6.838,77 points, après être passé au-dessus des 6.900 points vendredi. Les secteurs des métaux et des matières premières se sont repliés dans un mouvement qui s’est ensuite étendu aux autres actions les plus cycliques. Les prix du pétrole ont accentué leur descente, trahissant l’inquiétude des investisseurs sur la demande de brut en Chine.

Lire la Source : https://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-ralentissement-chinois-inquieteles-marches-20210816

© par Bernard TRITZ