Guadeloupe – Violences extrêmes !

Par La Rédaction – RMC – Publié le mardi 30 novembre 2021 à 08h00.

© afp Barrages bloquants, manifestations : on vous explique la grogne des soignants et des sapeurs-pompiers en Guadeloupe

« On arrose au 9mm dans les rues » – face aux violences, 70 gendarmes et 10 membres du GIGN supplémentaires arrivent en Guadeloupe : Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a annoncé lundi à Pointe-à-Pitre l’envoi d’un escadron de 70 gendarmes mobiles et 10 membres du GIGN supplémentaires, pour faire face à la violence durant la crise sociale en Guadeloupe.

Le ministre a appelé à une « prise de conscience collective » au sujet des violences qui « prennent pour cibles les forces de l’ordre ». Il y a des « policiers blessés ». « Lorsqu’on tire et qu’on arrose au 9 millimètres dans les rues », c’est « un miracle qu’un enfant de 9 ou 10 ans » ne se soit pas « retrouvé sous ces balles », a-t-il insisté. « Il y a des barrages sur lesquels des bouteilles de gaz ont été installées, il faut le dire », a également indiqué Sébastien Lecornu.

Il a critiqué les responsables syndicaux qui « ont commencé à vouloir chercher des amnisties pour celles et ceux qui ont voulu délibérément assassiner des policiers ou des gendarmes ». Selon lui, ils participent à une « jonction dangereuse entre ce qu’il se passe la nuit et la journée » lors du mouvement social.

« Assez de ces caricatures ! » : Le ministre y voit « une des grandes différences avec ce qu’il se passe en Martinique », où « la situation n’est en rien comparable ». En Guadeloupe, « plus de 120 interpellations » ont été réalisées depuis le début de la crise, a-t-il indiqué. Et « l’autorité judiciaire a enregistré en une semaine une activité équivalente à trois ou quatre mois ordinaires ».

« Il nous faut tenir, permettre aux forces de l’ordre de se régénérer » et « procéder aux déblocages », « dès demain un nouvel escadron de 70 militaires de la gendarmerie arrivera ici en Guadeloupe pour venir renforcer l’offre de sécurité », a-t-il ajouté. « 10 militaires supplémentaires du GIGN se rendront demain en Guadeloupe ». « Nous continuons ces renforts parce que la situation est tendue », a-t-il poursuivi.  Et « je veux tordre le cou à ces caricatures disant ‘à un problème social vous répondez par le RAID et le GIGN’. Stop et assez de ces caricatures ! », a réclamé le ministre.

« Lorsqu’on se précipite sur un scooter, qu’on s’arrête le long d’une portière d’un véhicule de police et qu’on cherche à vider son chargeur dans la tête d’un fonctionnaire de police ou d’un militaire de la gendarmerie, ça n’a rien à voir avec un pompier ou un soignant qui n’est pas d’accord avec l’obligation vaccinale », a-t-il conclu sur ce point.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/on-arrose-au-9mm-dans-les-rues-face-aux-violences-70-gendarmes-et-10-membres-du-gign-suppl%C3%A9mentaires-arrivent-en-guadeloupe/ar-AARhRVG?ocid=msedgdhp&pc=U531#image=1

© par Bernard TRITZ

USA – Wisconsin – Waukesha – Drame

Par Valérie Samson – Publié hier lundi 22 novembre 2021 à 00h44 – Mis à jour hier lundi 22 novembre 2021 à 08h05.

Tous les pilotes, les joueurs de Flight Simulator connaissent très bien l’endroit en question !

États-Unis – une voiture fonce sur une parade de Noël dans le Wisconsin, au moins cinq morts et 40 blessés : L’incident s’est produit dimanche vers 16 heures 30 dans cette localité américaine, où une parade de Noël est organisée chaque année. Un suspect a été placé en détention.

Les autorités du Wisconsin, dans le nord des États-Unis, s’efforçaient lundi 22 novembre 2021 de comprendre les circonstances dans lesquelles un véhicule de type SUV a percuté la veille une foule rassemblée pour une parade de Noël à Waukesha, faisant au moins cinq morts et 40 blessés.

Nous pouvons confirmer que cinq personnes sont décédées et 40 blessées : « Cependant, ce bilan peut changer car nous continuons à collecter des informations », a indiqué le département de police de la ville sur sa page Facebook, signalant qu’un suspect avait été placé en détention. L’incident s’est produit dimanche vers 16 heures 30 (22H30 GMT) dans cette localité, où une parade de Noël est organisée chaque année.

« La parade de Noël de Waukesha se déroulait lorsqu’un SUV rouge a renversé les barrières côté ouest pour se diriger sur Main Street (la rue principale) », a relaté le chef de la police, Dan Thompson, lors d’une conférence de presse. « La voiture a renversé plus de 20 personnes, certaines d’entre elles étaient des enfants et il y a eu des blessés à cause de cet incident », a-t-il précisé. Auparavant des responsables locaux avaient, de leur côté, indiqué que 11 adultes et 12 enfants avaient été transportés à l’hôpital. « La police de Waukesha a retrouvé un véhicule suspect. Une enquête est en cours », a encore ajouté Dan Thompson, en ajoutant qu’une « personne d’intérêt » avait été arrêtée.

« Un grand choc et des cris assourdissants » : La police a fait feu contre le véhicule pour tenter de l’arrêter, ont également indiqué les autorités. Les écoles n’ouvriront pas lundi et certaines routes resteront fermées pendant la durée de l’enquête, a précisé de son côté Dan Thompson. Angelito Tenorio, candidat au poste de Trésorier de l’État et présent sur les lieux, a raconté au Milwaukee Journal Sentinel avoir vu un véhicule de type SUV s’engager à toute vitesse sur la route empruntée par la parade. « Ensuite, j’ai entendu un grand choc et des cris assourdissants de personnes heurtées par le véhicule », a-t-il raconté.

Selon des témoins et des images, le SUV a fait irruption dans la parade derrière un groupe de musiciens scolaires qui défilaient. « Tout ce que j’ai entendu, c’étaient des cris et ensuite des gens hurler le nom de leurs enfants », a raconté à la chaîne CNN un témoin, Angela O’Boyle, dont l’appartement surplombe la rue principale où se déroulait cette parade.

« Il y avait beaucoup de familles, beaucoup d’enfants là-bas » : Un SUV rouge a parcouru la rue à toute allure, renversant de nombreuses personnes dans le défilé, a déclaré à CNN Kaylee Staral, un témoin oculaire de la scène. Il y a eu beaucoup de cris. Nous pensions que c’était peut-être le Père Noël, mais c’était un SUV rouge et il a renversé beaucoup de monde. Une femme a déclaré à la chaîne de télévision Fox6 que le SUV rouge avait heurté une équipe de danse composée de filles âgées de 9 à 15 ans. Elle a raconté que la réaction immédiate avait été le silence, suivi de cris, de courses et de vérification des blessés, a rapporté Fox6. « Tout ce que j’ai entendu, c’étaient des cris et ensuite des gens hurler le nom de leurs enfants », a raconté à la chaîne CNN un témoin, Angela O’Boyle, dont l’appartement surplombe la rue principale où se déroulait cette parade.

Un spectateur a livré le témoignage suivant au journal local The MilWaukee Sentinel : « Il y avait des pompons et des chaussures et du chocolat chaud renversé partout. J’ai dû passer d’un corps disloqué à l’autre pour retrouver ma fille. Ma femme et mes deux filles ont failli être fauchées. Veuillez prier pour tout le monde. Veuillez prier. Ma famille est en sécurité mais beaucoup ne le sont pas. J’ai tenu la tête d’une petite fille dans ma main, elle me serrait et elle saignait des oreilles. J’ai serré sa mère dans mes bras alors qu’elle perdait connaissance. S’il vous plaît, priez… »

Cet incident a eu lieu au terme d’une semaine agitée dans le Wisconsin où un jeune américain, Kyle Rittenhouse, a été acquitté à son procès cette semaine après avoir abattu l’an dernier deux hommes lors d’émeutes et de manifestations contre les violences policières à Kenosha, situé à environ 80 km de Waukesha.

Lire la Source : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/etats-unis-une-voiture-fonce-sur-une-parade-de-noel-des-blesses-20211122?utm_source=CRM&utm_medium=email&utm_campaign=[20211122_NL_ACTUALITES]&een=86641ea8c294d5c7be9a97f7f353f771&seen=2&m_i=LKHonAC_Akzzye6dA_sLSJWe_Vh%2BRWKAFhTRkX3tX1oY16io8rOG_n8JdQJIvoysY3V5WcEWHOM9qPQBm63IkDDhC7JpZoJaLZ

© par Bernard TRITZ

Arles : 24 voitures brûlées !

Par Le Dauphiné Libéré – Publié le lundi 27 septembre 2021 à 06h04 – Mis à jour lundi 27 septembre 2021 à 06h43.

Arles en Provence TREBON

Arles – 24 voitures brûlées après l’arrestation d’un dealer : Après l’arrestation de l’un des leurs, les dealers du quartier Trebon, à Arles (Bouches-du-Rhône), ont frappé fort. La soirée du samedi 25 septembre a été le théâtre d’une flambée de violence. 24 véhicules ont été détruits ou endommagés par des incendies criminels.

Les émeutiers ont fait preuve de rapidité et montré qu’ils étaient bien organisés : Ils se sont déplacés à travers la ville sur des scooters et des motos, pour mettre le feu. Avant de disparaître. Une enquête est en cours. Les forces de l’ordre comptent sur l’exploitation de la vidéosurveillance pour identifier au plus vite ces malfaiteurs.

Lire la Source : https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2021/09/26/24-voitures-brulees-apres-l-arrestation-d-un-dealer

© Par Bernard TRITZ