LR – Second débat – Immigration !

Par Marion Mourgue – Publié hier dimanche 14 novembre 2021 à 23h40.

Les Republicains party’s candidates for the 2022 French presidential election Eric Ciotti , Valerie Pecresse, Michel Barnier, Philippe Juvin and Xavier Bertrand arrive prior a televised debate at BFMTV in Paris, France on November 14, 2021. The right-wing party will chose its candidate for the 2022 French presidential election during a LR congress on December 4. Photo by Eliot Blondet/ABACAPRESS.COM | 788040_001 – Les cinq candidats avant le début du débat, ce dimanche soir. Blondet Eliot / Blondet Eliot/ABACA

À droite, les candidats s’attardent sur l’immigration : Lors du deuxième débat de la campagne pour le congrès LR sur BFMTV-RMC, les concurrents ont fait valoir leurs différences.

Se distinguer – Sans être vu par les adhérents LR comme un diviseur : Dimanche soir, lors du deuxième débat sur BFMTV-RMC, chacun des cinq candidats avait l’intention de mettre en exergue ses différences à moins de trois semaines du congrès. Notamment en matière d’immigration. « Ma proposition est plus efficace que celle de Michel Barnier », a d’emblée pointé Valérie Pécresse en dénonçant l’inefficacité du « moratoire » sur l’immigration proposé par son concurrent pour, dit-il, « donner un coup d’arrêt immédiat à l’immigration incontrôlée ». « Le moratoire ce n’est pas l’immigration zéro ! », a-t-elle réagi. « Je ne veux plus que ce soit la France qui s’adapte aux besoins de l’immigration, mais l’immigration qui s’adapte aux besoins de la France », a poursuivi Xavier Bertrand. « Le problème est bien plus grave que ce que dit Michel (Barnier) », a appuyé Éric Ciotti en critiquant les chiffres avancés par l’ex ministre sur l’immigration. « J’ai quelque chose de plus que mes amis, j’ai passé cinq ans à traiter le Brexit », a rebondi Michel Barnier. « J’ai compris un certain nombre de choses pour dire qu’il faut changer ce qui ne fonctionne pas », a-t-il expliqué, tout en ajoutant « qu’Éric l’a très bien dit, dans certaines villes françaises, on a le sentiment de ne plus vivre en France ».

Installés debout derrière des pupitres dans un décor rappelant un jeu télévisé, Michel Barnier, Xavier Bertrand, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Valérie Pécresse ont tous été d’accord pour dénoncer « le chantage migratoire » mené par la Biélorussie aux frontières de la Pologne. « Si nous plions à la frontière polonaise, nous plierons partout », a mis en garde Valérie Pécresse. « Nous devons protéger nos frontières, c’est l’existence même de l’Europe qui est en jeu », a prévenu la candidate.

« Immigration et terrorisme » : Sur cette question, Éric Ciotti, très présent tout au long du débat et qui se prononce pour un « quoi qu’il en coûte sécuritaire », est allé plus loin que ses amis. « Nous ne devons pas accueillir les migrants », a-t-il exposé pour « ne pas ouvrir de brèche ». « On sait que dans les flux de 2015, se sont insérés les terroristes du Bataclan », a-t-il lâché faisant écho aux propos tenus, 24 heures plus tôt, par Éric Zemmour et qui avaient déclenché la polémique. « Pourquoi ce procès de Moscou parce qu’il est allé se recueillir sur le lieu d’un attentat ? », a répondu Éric Ciotti jugeant qu’il pouvait y avoir une part de responsabilité politique du pouvoir de l’époque sans nommer néanmoins François Hollande. « Il y a beaucoup d’islamistes qui sont passés par ces routes migratoires », a enfoncé Valérie Pécresse. « Au sixième anniversaire, faire cette provocation ce n’est pas très digne », s’est insurgé Michel Barnier même s’il a indiqué que « tout le monde sait qu’il y a un lien entre immigration et terrorisme ». « En cette journée anniversaire, on attendait de la dignité et du respect, deux notions qui n’habitent pas Monsieur Zemmour », a développé Xavier Bertrand, assez en retrait pendant les échanges.

« L’immigration constitue la première préoccupation de nos concitoyens », a repris Éric Ciotti en souhaitant la suppression totale du droit du sol sur le sol français. « Il faut devenir français par la filiation ou un long parcours de naturalisation d’au moins 10 ans », a-t-il détaillé en souhaitant stopper « le caractère automatique du regroupement familial (…) Moi je souhaite que demain la France reste la France ! » « Je ne suis pas d’accord avec Éric Ciotti », a glissé Valérie Pécresse même si la candidate s’oppose à l’automaticité du droit du sol « y compris en métropole ». « Une immigration incontrôlée et une intégration ratée ça peut disloquer une nation », a-t-elle énoncé. Michel Barnier a lui proposé, vendredi, de supprimer le droit du sol à Mayotte pour « marquer un coup d’arrêt » à l’immigration « que personne ne contrôle » sur l’île de l’océan indien. L’espace Schengen est « à bout de souffle », a jugé Philippe Juvin, favorable à un Schengen 2, une proposition que Nicolas Sarkozy avait déjà mise dans le débat.

« Sur l’immigration, il faut être très ferme », a répété Philippe Juvin, « il faut (la) limiter. Mais l’idée d’immigration zéro n’existe pas », a-t-il soutenu en insistant sur la nécessaire politique de développement à mener en Afrique. Manière de se distinguer de ses concurrents !

Lire la Source : https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/a-droite-les-candidats-s-attardent-sur-l-immigration-20211114

© par Bernard TRITZ

Xavier Bertrand : Message important

Adhérer pour défendre vos idées ! cliquer ci-après : https://membres.republicains.fr/inscription

Merci pour la confiance, c’est fait, tous savent combien c’est important, crucial afin de reprendre la France en mains. Car cela a trop duré. Nous voulons tous ce qu’il y a de mieux pour la France et les français !

© par Bernard TRITZ

Xavier Bertrand

NOUS FRANCE

Courriel de : Xavier Bertrand, ce lundi 08 novembre 2021 à 20h17

Haut du courriel

De nombreuses propositions dans le corps de ce courriel.

D’autres seront annoncées dans la soirée.

Bas du Courriel

Soutenir Xavier Bertrand sur les réseaux sociaux, cliquer sur le lien ci-dessous : https://tally.so/r/mKxpk3

© par Bernard TRITZ

M. Xavier BERTRAND

Un nouveau courriel ce matin samedi 06 novembre 2021 à 10h32.

Pour moi, c’est déjà fait, c’est relativement simple, il vous faut cliquer sur le lien ci-dessous.

Pour adhérer, faire adhérer c’est facile cliquer là ci-après : Faites adhérer vos proches aux Républicains​ • Nous France

© par Bernard TRITZ

Droite : un mois pour le champion !

Les militants LR voteront, le 4 décembre, pour désigner leur candidat(e) à l’élection présidentielle. Vincent Isore/IP3 PRESS/MAXPPP

Plus que 30 dodos avant d’avoir enfin la réponse à la question qui nous turlupine depuis trop longtemps : qui sera le candidat de la droite à l’élection présidentielle ? En attendant le 4 décembre prochain, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et Éric Ciotti s’acharnent chacun à leur tour à montrer aux Français que ce sont eux les meilleurs représentants des valeurs de la droite, quand Philippe Juvin s’appuie sur son parcours, un peu différent de celui de ses concurrents, pour convaincre. Les soutiens de Michel Barnier eux, restent persuadés qu’il est en passe de gagner. Le négociateur du Brexit s’est aussi laissé convaincre (même s’il a conscience que la campagne continue), allant jusqu’à proposer un poste de premier ministre à Laurent Wauquiez. Quoi qu’il en soit, chez les ténors du parti, on reste certains que seul LR est capable de répondre à ce « besoin de droite » exprimé par les Français, et illustré notamment par le nombre d’adhésion croissant au parti de Christian Jacob.

Le parti est de fait, sur un chemin encourageant, profitant d’un bon alignement des planètes entre l’acceptation des règles de départage par tous les candidats, même les plus réticents, et une conjoncture favorable dans laquelle cette campagne interne suscite intérêt et curiosité, Guillaume Tabard estimant que « cette médiatisation servira la droite », si tant est qu’elle se montre capable de tirer profit de « cette fenêtre de tir d’un mois ».

D’ici là, les cinq prétendants se soumettront au traditionnel exercice du débat télévisé à quatre reprises avant l’échéance du 4 décembre. Pas de crêpage de chignon en perspective, on préférera des échanges pleins de cordialité. Xavier Bertrand comme Michel Barnier ont annoncé la couleur : ils seront gentils. Sans pour autant masquer leurs divergences, ces débats ayant le pouvoir de faire basculer l’opinion. Dans les états-majors des cinq prétendants, on s’active en tout cas pour peaufiner les discours, anticiper les réparties, trouver le moyen de gommer les points faibles et faire triompher les points forts. Tout en anticipant aussi l’après congrès qui exigera que la droite présente un front uni aux Français. Une gymnastique pas évidente.

Lire la Source : https://mail.google.com/mail/u/0/?pli=1#label/Fournisseurs%2FLe+Figaro/FMfcgzGlkjbRsbBwmXrVHDLhLMnhCkMS

© par Bernard TRITZ

Xavier Bertrand : Courriel du jour

Jeudi 28 octobre 2021 à 09h43.

Xavier Bertrand en campagne !

M. Xavier Bertrand en campagne !

Je découvre la vision du candidat en marche : https://www.nousfrance.fr/nousfrance/

Joindre, contacter, aider M. Xavier Bertrand : https://membres.republicains.fr/inscription

© Par Bernard TRITZ

Xavier Bertrand : NOUS FRANCE

Pour donner suite au courriel reçu ce vendredi 22 octobre 2021 à 18h29.

Je soutiens Xavier Bertrand, j’adhère aux Républicains – cliquer sur le lien suivant : https://membres.republicains.fr/inscription

© Par Bernard TRITZ

Xavier BERTRAND

Rendez-vous sur France 2 avec tous les français !

Voici une copie d’écran reçue hier pour ce soir.

Courrier reçu hier soir peu après 20h00
Ce soir sur FRANCE 2

Nous serons très nombreux à l’écouter ! Voire à l’enregistrer !

La Manufacture : https://www.lamanufacture.co/

© par Bernard TRITZ

Xavier Bertrand se démarque !

Par la Manufacture – Publié le mercredi 15 septembre 2021 à 20h35.

M. Xavier BERTRAND ce mercredi 15 septembre 2021

Aujourd’hui, à Saint-Quentin, j’ai réaffirmé combien la sécurité serait la priorité de mon mandat, un mandat unique pour mettre fin à l’impunité dans notre pays.

Vous savez comme moi que l’explosion de la violence n’est pas un mythe, que nos concitoyens se sentent totalement démunis, et que les attaques envers nos forces de l’ordre se multiplient.

Parmi mes propositions, certaines visent d’ailleurs à soutenir bien davantage l’action des maires et de leurs polices municipales.

Sur le plan pénal, nous ne mettrons pas fin à l’impunité sans des sanctions claires, avec des peines minimum, qui touchent aussi les mineurs dès 15 ans comme je le propose. Je propose également des mesures concrètes pour lutter contre le phénomène des bandes, pour lutter contre le trafic de stupéfiants, et pour lutter contre le terrorisme qui naît du salafisme. Et je souhaite que nous soutenions bien davantage nos policiers, nos gendarmes.

Cela sera de la responsabilité directe d’un Chef de l’Etat assumant enfin le rôle de Chef des forces de sécurité.

Xavier Bertrand

Président de la Région Hauts-de-France

Lire la Source : https://r.mail.xavierbertrand.org/mk/mr/5iIq21jWDrnLL77dpXVaJ0N6hSx-Bajp3L-KnrRPeq35F-4hl7mLfCP54GI6Dni3PlppxfN41a-lWmuqa_ChmTXbDBln-NU7o15dPNIdIYp0drVE

© Par Bernard TRITZ

Xavier BERTRAND sur les chaines de TV

Par Bernard TRITZ – Publié le mardi 7 septembre 2021 à 08h10.

Reçu ce matin par courriel à 07h32.

RDV plateaux TV

Aux Prochaines élections présidentielles de 2022, face au Leader de LaREM le Candidat de la Droite M. Xavier Bertrand remporterait les élections avec plus de 53%.

Consulter en ligne : https://www.facebook.com/associationlamanufacture

Que fera M. Éric Zemmour ? Sera-t-il possible qu’ils se rencontrent ?

© par Bernard TRITZ