Baisser sa facture d’électricité !

Par Anthony MOREL – RMC – édité par J.A. – Publié le mercredi 15 décembre 2021 à 15h15.

© Damien Meyer – AFP Le 5 mai, les collectifs anti Linky se mobilisent pour afficher leur opposition au déploiement national du compteur connecté d’Enedis.

Comment faire baisser sa facture d’électricité grâce à la haute technologie : La maison de demain, toujours plus connectée, va nous permettre de consommer l’énergie plus intelligemment, et de faire de belles économies.

Les robots vont-ils nous faire économiser l’énergie ? : La domotique est peut-être la clé d’une facture électrique allégée. La première façon est d’investir dans un thermostat connecté. Il existe plein de modèles depuis plusieurs années, Nest, Netatmo, Tado… A chaque fois, le principe est le même : un petit boîtier connecté en wifi qui permet de piloter à distance le chauffage de la maison. Et donc de le déclencher, via une application, quand on en a besoin, typiquement quand on s’apprête à rentrer chez soi.

Ça, c’est la première étape : Cela étant, on peut aller plus loin, avec des assistants intelligents, comme Ecojoko, qui vont utiliser l’IA pour optimiser votre consommation, en se connectant à votre compteur électrique. Ils vont vous indiquer votre niveau de consommation en temps réel et vous indiquer comment faire des économies.

Des appli qui peuvent devenir ludiques : Un capteur placé au niveau du disjoncteur va analyser en temps réel la consommation électrique de tous les appareils de la maison, chauffage, cuisson, eau chaude, éclairage, frigo, et ce que ça vous coûte en euros, à la minute près.

Vous voyez les euros qui défilent sur l’appli : De quoi se motiver à éteindre la lumière quand on quitte la pièce. Il va apprendre en deux ou trois semaines vos habitudes, et il va vous montrer, via l’application, où vous avez des trous dans la raquette et où vous pourriez faire des économies.

L’appli va même vous proposer des missions pour améliorer tel ou tel point, comme débrancher les petits appareils plutôt que les laisser en veille, et rendre le tout ludique, avec la possibilité de voir sa progression, de gagner des trophées, comme dans un jeu vidéo. Très stimulant.

D’autres, comme le Luminion, vont encore plus loin : vous lui donnez un objectif. Vous dites à la lampe : « Je ne veux pas dépenser plus de 100 euros par mois en électricité ». Et ensuite, c’est elle qui va se débrouiller pour répartir sur le mois selon la température et selon les besoins.

Ça représente quoi en termes d’économies ? : Une étude du bureau d’études Gemserv estime qu’en termes de rapport coût/efficacité, le thermostat connecté est le moyen le plus rentable de faire baisser sa facture, devant les pompes à chaleur ou encore l’installation de panneaux photovoltaïques, même si l’un n’empêche pas l’autre.

Plus généralement, sur les thermostats connectés, le chiffre qui revient régulièrement, c’est que pour un investissement de 150 euros environ (le prix de l’appareil), on va faire baisser sa facture d’électricité de 20% environ, un bon investissement sur le long terme.

Ecojoko a fait le calcul sur ses propres clients, 17 à 18% d’économies, une moyenne de 300 euros par an. A coupler aussi avec les radiateurs intelligents, qui se coupent automatiquement quand vous n’êtes plus dans la pièce ou quand une fenêtre est restée ouverte.

Ou encore des gestionnaires d’eau chaude intelligents, comme Onsen : des boîtiers qui se branchent sur le chauffe-eau, qui vont apprendre les habitudes de la famille et qui vont faire chauffer l’eau en heures creuses pour limiter les factures.

Bientôt, on pourrait faire baisser sa facture en… marchant : Un parquet connecté qui produit de l’électricité quand on marche dessus ! C’est ce sur quoi travaillent des chercheurs suisses de l’EPF de Zurich. On va créer des dalles de parquet « triboélectrique » sous lesquelles sont placées un nano générateur et des électrodes, qui sous la pression de nos pas, qui est une forme d’énergie mécanique, vont entrer en contact et produire de l’électricité, un peu comme la dynamo d’un vélo. De l’ordre de 0,69 volt produit à chaque pression.

Après, évidemment, on ne va pas complétement payer sa facture d’électricité avec ça. C’est plus intéressant dans les entreprises évidemment, là où il y a beaucoup de mouvements.

On teste depuis plusieurs années cette technologie dans certaines rues passantes également. Mais d’une manière plus générale, les maisons et les immeubles de demain vont être les champions de la récupération d’énergie. Par exemple, on va récupérer l’énergie générée par les mouvements d’un ascenseur pour illuminer les parties communes.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/comment-faire-baisser-sa-facture-d-%C3%A9lectricit%C3%A9-gr%C3%A2ce-%C3%A0-la-haute-technologie/ar-AARQo03?ocid=msedgntp#image=1

© par Bernard TRITZ

Rognac : Énergie Solaire

Production électrique par énergie solaire : Une installation de 24 panneaux de 300 Wc avec un compteur LINKY triphasé.

Installation refaite complètement, démontage, nettoyage total, remontage, mise en route, équilibrage des phases, réglage, en seulement 3 journées (y compris l’installation électrique et électronique). Une équipe de 3 personnes.

© par Bernard TRITZ

Carcassonne : Linky en feu !

Par Yannick Bonnefoy – Publié le jeudi 05 août 2021 à 05h12, mis à jour à 09h15

Compteur Linky

Compteur Linky en feu à Carcassonne, mise au point d’Enedis : Mardi matin, le feu s’était déclaré au niveau du compteur Linky du restaurant Sushi Sushi, au 62 de la rue de Verdun.

Pour donner suite à la parution de notre article du 4 août, intitulé « un compteur Linky prend feu en ville, le drame évité », Enedis a tenu à apporter ses précisions, en expliquant que ses services sont intervenus vers 11h00 le mardi 3 août, « pour un dépannage pour donner suite à un départ de feu au niveau d’un tableau de comptage électrique… Les techniciens ont pu intervenir rapidement pour mettre en sécurité l’installation par la mise hors tension du branchement », avant de « remettre en service ce branchement ». Et de préciser que « sur ce type d’incident, il convient d’être prudent car les causes peuvent être multiples et que seule une expertise peut en identifier l’origine ».

Enedis rappelle également que « le compteur Linky ne prend pas feu, et que toutes les expertises menées lors d’incendie d’origine électrique ont mis hors de cause le compteur. Il n’y a pas eu d’augmentation du nombre d’incendies d’origine électriques en France depuis l’installation des compteurs. À ce jour, près de 33 millions de compteurs Linky a été posés en France, dont 253.000 dans l’Aude. Soit dans 85 % des foyers audois. » En attendant, l’enquête suit son cours sur le feu qui s’est déclaré mardi matin, dans le centre-ville de Carcassonne.

Lire la Source : https://www.ladepeche.fr/amp/2021/08/05/compteur-linky-en-feu-la-mise-au-point-denedis-9715091.php

© par Bernard TRITZ

Compteur Linky, encore et toujours !

Par Annick Berger – Publié le mardi 03 août 2021 à 12h53 – Mis à jour le mardi 03 août 2021 à 15h36.

My Linky

Leur facture d’électricité atteignait 180.000 euros : EDF attribue l’erreur au compteur Linky.

Les gérants d’un kiosque à pizzas situé à Attin, dans le Pas-de-Calais, avaient reçu une facture d’électricité exorbitante. EDF a admis une erreur.

C’est un soulagement pour ce couple du Pas-de-Calais : Propriétaires d’un kiosque à pizzas dans la commune d’Attin, Julie et son mari avaient reçu une facture d’électricité faramineuse : 179.527 euros, détaille la Voix du Nord, lundi 2 août. Un montant qui les a immédiatement alertés. « C’était évident que nous ne pouvions pas avoir consommé plus d’un million de kWh en un mois », explique-t-elle au quotidien local. Aussitôt, le couple contacte le service client d’EDF, qui facture les abonnés. « Je suis tombée sur un monsieur très gentil qui a tout de suite reconnu une erreur », explique la restauratrice.

En cause : le compteur Linky installé pour le petit kiosque. « La personne m’a expliqué qu’il y avait un problème technique, détaille-t-elle. [Le compteur] ne télétransmet plus les données de la consommation du kiosque en temps réel. Un technicien serait venu effectuer un relevé en avril-mai. Nous n’avons pas été avertis car notre compteur est accessible depuis la rue. C’est peut-être là qu’une erreur a été faite, dans les chiffres communiqués ».

Pas de panique : Le couple dit ne pas vraiment avoir paniqué à la réception de la facture, mais être soulagé. « L’erreur est humaine, mais on s’en souviendra… ». La restauratrice explique que désormais elle relèvera elle-même ses compteurs plus régulièrement, au kiosque et dans sa maison. La situation devrait rapidement être régularisée puisque les propriétaires du kiosque à pizzas ont renvoyé le bon index à EDF qui doit émettre une nouvelle facturation.

« Ils ont prévenu que ça pouvait prendre un peu de temps et nous ont informés qu’un technicien d’Enedis passerait aussi pour régler le souci de transmission des données du compteur Linky », explique le couple au quotidien local. Par ailleurs, EDF a affirmé qu’il prendrait à sa charge les éventuels frais d’oppositions facturés par la banque des restaurateurs, qui avaient dû bloquer le prélèvement de 180.000 euros initialement réclamé par le leader de l’électricité en France.

Lire la Source : https://www.capital.fr/votre-argent/leur-facture-delectricite-atteignait-180000-euros-edf-attribue-lerreur-au-compteur-linky-1411186?amp

© par Bernard TRITZ