Ciotti Pécresse : Divorce ?

Par Nouvelobs – Publié le dimanche 5 décembre 2021 à 18h15.

© Copyright 2021, L’Obs – Ciotti ≠ Pécresse

Pour Éric Ciotti, Valérie Pécresse n’envoie pas le « bon message » : L’union n’aura pas duré 24 heures. Le finaliste du congrès LR Éric Ciotti a mis dès ce dimanche 5 décembre à Nice la pression sur la candidate désignée Valérie Pécresse, lui reprochant de ne pas envoyer « le bon message » en refusant de reprendre certaines de ses propositions.

« Le message qui a été lancé hier par Valérie Pécresse n’était pas un bon message », a critiqué devant plusieurs médias le député des Alpes-Maritimes à l’issue d’une réunion publique à Nice. « Je pense qu’aujourd’hui nous devons fonder un programme d’unité, de rassemblement et le message qui a été adressé hier soir a étonné beaucoup des personnes qui me soutiennent », a-t-il ajouté.

« J’entends que mes idées soient représentées » : « Nous en parlerons demain avec Valérie Pécresse, je la soutiens, mais j’entends que mes idées soient représentées avec force, les idées d’une droite qui entend se faire respecter », a insisté Éric Ciotti, à la veille d’une visite de la gagnante de la primaire dans son fief.

Lundi, la candidate LR se rendra à Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), dans le village d’Éric Ciotti qu’elle a battu samedi au deuxième tour par 61 % contre 39 % – une façon d’illustrer le « rassemblement » tant vanté à droite.

Le candidat perdant a pour sa part annoncé le lancement de son mouvement, « À droite », en assurant à ses soutiens : « Ce que nous avons construit est puissant, je continuerai de porter votre voix ».

« C’était un mouvement qui existait déjà, c’était celui de mes amis, mais il prend une dimension nationale, 40.000 militants m’ont soutenu. Je sens une force encore plus importante et cette force elle va s’organiser et peser dans notre famille politique ».

Pas de Guantanamo à la française : Interrogée samedi soir sur TF1, Valérie Pécresse avait annoncé qu’elle ne reprenait pas à son compte certaines propositions phares d’Éric Ciotti, comme la création d’un Guantanamo à la française ou la priorité nationale pour les emplois. « Je ne reprends pas les propositions d’Éric Ciotti, mais dans mon programme, il y a une prise de position très ferme et des mesures d’ordre très fermes », avait elle expliqué.

« Éric Ciotti aura toute sa place dans ma campagne, comme Xavier Bertrand, comme Michel Barnier, comme Philippe Juvin, parce qu’ils représentent des sensibilités qui sont très complémentaires et ça fait une formidable équipe de France », avait elle ajouté.

Interrogé sur les déclarations d’Éric Ciotti sur BFMTV, le patron de LR Christian Jacob a lui assuré que « sur la ligne régalienne, (Ciotti et Pécresse) sont très proches l’un de l’autre ». Il a aussi ajouté que c’est la candidate Valérie Pécresse qui va « établir le programme » et « arbitrer les questions », « avec l’ensemble de ses soutiens, les quatre autres candidats et le travail de fond que nous avons fait au parti ».

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/national/pour-eric-ciotti-valerie-pecresse-n-envoie-pas-le-bon-message/ar-AARuzqO?ocid=UCPNC1&bncnt=BroadcastNews_TopStories&pc=U531#image=1

© par Bernard TRITZ

Éric Zemmour rassemble (bis)

Par Franceinfo – Publié le samedi 04 décembre 2021 à 18h:58 – Mis à jour le samedi 04 décembre 2021 à 19h02.

Laurence Trochu – Mouvement conservateur (ex-Sens commun) s’engage aux côtés d’Éric Zemmour

Présidentielle 2022 – le Mouvement conservateur, affilié à LR, rejoint Éric Zemmour après la défaite d’Éric Ciotti : Défendant notamment la « conservation de la France comme civilisation », ce mouvement estime qu’il ne pourra plus défendre sa ligne au sein des Républicains.

Les lignes bougent à droite. Après la désignation de Valérie Pécresse comme candidate des Républicains à la présidentielle, le Mouvement conservateur (ex-Sens commun), associé à LR, a annoncé, samedi 4 décembre, son départ de sa famille politique. « Nous avons fait le choix de nous engager aux côtés d’Éric Zemmour pour cette campagne présidentielle », a déclaré la présidente du mouvement, Laurence Trochu, sur Franceinfo.

Le Mouvement conservateur, issu des rangs des opposants au mariage pour tous, justifie en partie ce ralliement à Éric Zemmour par la défaite d’Éric Ciotti, qui était le candidat LR « le moins éloigné de nos priorités », comme la « conservation de la France comme civilisation ». Désormais, « Éric Ciotti est un homme isolé » au sein de la future équipe de Valérie Pécresse, estime Laurence Trochu. Cette dernière annonce qu’elle sera présente aux côtés d’Éric Zemmour, dimanche, à Villepinte (Seine-Saint-Denis), pour son premier rassemblement en tant que candidat déclaré.

Lire la Source : https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/presidentielle-2022-le-mouvement-conservateur-affilie-a-lr-rejoint-eric-zemmour-apres-la-defaite-d-eric-ciotti_4869473.html

© par Bernard TRITZ

Éric Zemmour rassemble !

Par Franceinfo – Publié le samedi 4 décembre 2021 à 19h50.

© Fournis par Franceinfo

« Je vous attends demain » : Éric Zemmour appelle les électeurs d’Éric Ciotti à le rejoindre pour son rassemblement : Éric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle, a appelé samedi les électeurs d’Éric Ciotti, battu au second tour du congrès des Républicains, à venir à son premier rassemblement, dimanche à Villepinte (Seine-Saint-Denis).

« Nous pouvons faire ensemble des choses inoubliables. Nous allons les faire ». C’est par ces mots qu’Éric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle, a lancé samedi 4 décembre un appel aux électeurs d’Éric Ciotti. Le député des Alpes-Maritimes a en effet perdu son duel face à Valérie Pécresse au second tour du congrès du parti Les Républicains, pour une investiture à l’élection présidentielle de 2022.

Dans un courrier adressé aux électeurs d’Éric Ciotti, qui a obtenu près de 40% des voix lors du second tour, Éric Zemmour les enjoint donc à venir le rejoindre dimanche, lors de son premier rassemblement de campagne, à Villepinte (Seine-Saint-Denis). « Vous pouvez compter sur moi et je sais que c’est réciproque. Je vous attends demain. A bientôt », écrit Éric Zemmour. « Soyez certains de mon désir de nous voir prochainement monter à l’assaut de la fatalité. »

Éric Ciotti, « indiscutable patriote » : Éric Zemmour y brosse par ailleurs un portrait flatteur du candidat malheureux du parti Les Républicains. « En portant Éric Ciotti en tête du premier tour de votre congrès, vous aviez choisi un homme bien, droit, fiable et sincère. Un indiscutable patriote, fidèle aux convictions que nous partageons. » Le candidat affirme d’ailleurs « entretenir avec lui une réelle amitié ».

Sur Twitter

Il en profite pour rapprocher ses idées de celles des électeurs d’Éric Ciotti. « Votre identité est gaulliste. Vos valeurs sont la fierté nationale et la sauvegarde des piliers essentiels de notre civilisation. » Il rappelle ce qui fait le socle de sa campagne : « La grandeur de notre culture, la profondeur du legs chrétien, la puissance de notre armée, de notre paysannerie. » Il conclut : « Je crois que nous serons bientôt unis et je devine que vous le croyez aussi. »

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/je-vous-attends-demain-eric-zemmour-appelle-les-%C3%A9lecteurs-d-eric-ciotti-%C3%A0-le-rejoindre-pour-son-meeting/ar-AARsV5t?ocid=msedgntp

© par Bernard TRITZ

Éric Zemmour rassemble !

Par Sophie Louet – Reuters – Publié le samedi 4 décembre 2021 à 19h00.

© Reuters/TOM NICHOLSON ERIC ZEMMOUR LANCE UN APPEL AUX SYMPATHISANTS D’ERIC CIOTTI

Éric Zemmour lance un appel aux sympathisants d’Éric Ciotti : PARIS (Reuters) – L’essayiste d’extrême droite Éric Zemmour a appelé samedi les partisans d’Éric Ciotti, finaliste malheureux de la primaire des Républicains, à se rallier à sa candidature pour l’élection présidentielle.

Valérie Pécresse a remporté samedi face à Éric Ciotti la primaire des Républicains pour l’investiture à l’élection présidentielle d’avril 2022.

« En portant Éric Ciotti au premier tour de votre congrès, vous aviez choisi un homme bien, droit, fiable et sincère. Un indiscutable patriote, fidèle aux convictions que nous partageons. Je m’enorgueillis d’entretenir avec lui une réelle amitié », écrit Éric Zemmour dans une « Lettre aux militants LR » diffusée par son service de presse.

« Nous sommes si proches et avons tant en commun ! Je veux que vous sachiez que je pense à vous avec affection. (…) Je crois que nous serons bientôt unis, et je devine que vous le croyez aussi », souligne-t-il, à la veille de son premier rassemblement de campagne à Villepinte (Seine-Saint-Denis).

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/eric-zemmour-lance-un-appel-aux-sympathisants-deric-ciotti/ar-AARt1Zw?ocid=msedgntp

© par Bernard TRITZ

Éric CIOTTI

Éric CIOTTI

Chers amis, chers compagnons,

Merci ! Vous m’avez placé en tête du congrès, vous avez eu la force de placer nos idées et nos convictions en tête de cette élection.

Je suis le candidat de la fidélité, fidèle en toute circonstance et jusqu’au bout à Nicolas Sarkozy, François Fillon et Laurent Wauquiez qui m’ont appelé pour donner suite à ma victoire au premier tour.

La confiance que vous m’avez accordée dès le premier tour de ce congrès traduit la plus belle victoire, celle de nos idées et de nos convictions.

L’élan populaire qui s’est levé pour que la France reste la France me confère des devoirs.

Un devoir de fidélité, je n’ai jamais quitté Les Républicains. Je ne vous ai jamais quittés, j’étais au Trocadéro avec François Fillon, j’ai toujours été aux côtés de Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez et de Christian Jacob. 

Un devoir de clarté. J’ai refusé de voter Emmanuel Macron au second tour en 2017, je ne voterai jamais pour ce pouvoir qui a mis la France à genoux. Comme hier, la même attitude me guidera toujours, aujourd’hui et demain.

Un devoir de courage. Notre résultat consacre le seul projet de rupture qui peut sortir la France du déclin.

Ce projet, je ne le renierai jamais, nous le porterons ensemble jusqu’à la victoire.

Je suis profondément convaincu que nous ne gagnerons l’élection présidentielle qu’en tournant le dos à la prudence source d’immobilisme. Je suis le seul à pouvoir battre Macron en rassemblant le peuple de droite. 

Je suis le seul candidat qui peut permettre le rassemblement de tous les électeurs de droite d’où qu’ils viennent comme a su le faire Nicolas Sarkozy en 2007. 

Ma candidature incarne le seul véritable vote utile, la seule possibilité de victoire en 2022.

La condition de notre victoire, c’est la force de nos idées de rupture, d’une droite forte qui s’assume, ne s’excuse plus et ne baisse plus la tête. 

J’ai l’intime conviction qu’un positionnement centriste trop proche du Macronisme ne permettra pas de battre Macron.

Nous ne gagnerons pas en étant sociaux-démocrates mais puissamment réformateurs !

Je porte un puissant projet d’autorité et de sécurité, de liberté et de baisse des impôts et de défense de notre identité. 

La condition de la victoire, c’est aussi une équipe expérimentée et compétente, une capacité à gouverner, un respect des principes républicains.

Je ne serai pas un candidat solitaire, je serai le capitaine d’une équipe de France, d’un collectif.

J’invite l’ensemble des adhérents de ma famille politique, Les Républicains, à se rassembler derrière ma candidature. 

Une espérance se lève, celle d’un redressement national, d’une France apaisée, fière de ses valeurs, fière de son histoire et de sa culture.

L’espérance est un risque à prendre. Soyons le socle de cette renaissance.

J’aime puissamment la France, je me bats pour que la France reste la France. J’aime les Français avec passion. 

Je serai le Président de la fierté d’un peuple qui refuse de se soumettre. N’ayez pas peur, votez pour vos idées !

Les Amis et soutiens d’Éric CIOTTI

Éric CIOTTI

Extrait de la vidéo ci-dessus – Sénateur et Conseiller Municipal de Rognac – Ancien Maire de Rognac – repère 2:21 sur 3:50 –

Maître mot ou locution qui fédère : « Nous n’avons pas voté Macron, nous ne voterons pas Macron !« 

© par Bernard TRITZ

N.B. : Ai voté à 08h32.

Attention voici un conseil important : pour finaliser votre vote on va vous demander votre mot de passe. Il s’agit de celui qui vous a été envoyé lors du premier vote 5 chiffres par SMS par NEOVOTE.

Conseil : recherchez ce SMS de NEOVOTE dans les SMS, sur votre téléphone, avant de commencer le vote.

Voter, cliquer sur le lien ci-après : https://republicains.fr/congres-pour-la-france/

Éric CIOTTI – Chers amis, chers compagnons,

Éric CIOTTI

Depuis plusieurs mois je parcours les routes de France à votre rencontre, plus de 50 réunions et 17.000 km parcourus.

Du 1er au 4 décembre lors des deux tours du congrès, c’est votre volonté et votre espérance qui détermineront l’avenir de la France.

N’ayez pas peur. Ne vous laissez dicter votre choix par personne.

Soyez totalement libres, votez pour vos idées, soyez fiers d’être de droite !

Je suis le candidat de la fidélité, fidèle en toute circonstance et jusqu’au bout à : Nicolas Sarkozy, François Fillon puis Laurent Wauquiez.

Le candidat de la clarté, le seul candidat à avoir refusé de voter Emmanuel Macron en 2017.

Le candidat du courage et du projet, le seul candidat à vous avoir envoyé un projet de 150 propositions, sérieux crédible et chiffré.

Courage, dans la force d’un projet de rupture, seul à même de redresser la France, avec des idées fortes, un projet libéré du politiquement correct et des tabous dictés par la pensée unique de gauche.

Je porte le seul projet qui ose enfin la droite ! : Je suis le candidat d’une droite qui défend l’héritage de notre civilisation judéo-chrétienne pour que la France reste la France, notamment face aux conséquences de l’immigration de masse et de la montée du communautarisme islamiste.

Je suis le candidat de la liberté : je veux sortir la France d’une économie quasi administrée et abattre les totems socialistes qui nous paralysent depuis si longtemps pour massivement baisser les dépenses publiques et les impôts, en particulier l’impôt sur la mort sur les successions.

Je suis le candidat qui incarne le rassemblement du peuple de droite : de tous les électeurs de droite d’où qu’ils viennent.

Cette force qui monte sera le pivot d’une droite forte et fière qui ramènera chez nous, nos électeurs partis depuis 2007 chez Le Pen, Zemmour ou Macron.

Soyons le socle d’une renaissance française.

Je sens monter cette force, de nombreux amis rejoignent ma candidature : Julien Aubert, président d’Oser la France, Guillaume Peltier, fondateur de la Droite Forte, Alain Joyandet, ancien ministre de Nicolas Sarkozy, et tant d’autres. Notre aventure ne fait que commencer, une aventure exigeante.

Nous ne gagnerons pas en étant les calques d’Emmanuel Macron.

Comme en 2007 avec Nicolas Sarkozy, je veux rassembler tous les électeurs de droite autour des valeurs de la droite républicaine : l’autorité, l’identité, la liberté.

Des valeurs qui sont puissamment attendues et plébiscitées par les Français.

Alors osez la droite !

Votez pour vos idées ! 

L’espérance est un risque à prendre.

Éric CIOTTI

—————–

N.B. – Déroulement du vote pour le Congrès LR :

Le premier tour se déroule en ligne du 1er décembre à 8 heures au 2 décembre 2021 à 14 heures. Un second tour est prévu les 3 et 4 décembre 2021, aux mêmes horaires, si aucun candidat n’obtient plus de 50 % des suffrages exprimés, seuls les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix pouvant se présenter à ce second tour.

Pour pouvoir voter, il faut être adhérent aux Républicains. Lors de la date limite d’inscription, 16 novembre 2021, le parti compte près de 148.900 adhérents à jour de cotisation (contre 66.000 au début de l’année). Cependant, à la fin du mois, après 180.000 relances émanant des autorités du parti, quelque 9.000 adhérents n’ont pas fourni leur numéro de téléphone leur permettant de recevoir un mot de passe pour voter, LR indiquant alors que le nombre d’électeurs pouvant participer au congrès est ramené à 139.918.

(Source : Wikipédia)

N.B. : Vote pour le Congrès LR du mercredi 01 décembre 2021 – J’ai voté à 08h06. Bravo aux équipes techniques, cela m’a paru facile à réaliser. La sécurité est active et rassurante. Chapeau à toutes et tous !

© par Bernard TRITZ