Les dossiers de consommation qui fâchent.

Les dossiers de consommation qui fâchent :

Sur le flanc droit; neuf, ont été percés 4 trous de Ø 6 et un de Ø 18, délaissant les passages prévus sur le haut par Mitsubishi

Principaux dossiers :

  • Production solaire
  • Pompe à Chaleur
  • Isolation thermique
  • Autres

Pourquoi ?

Les entreprises lancent sur les routes des commerciaux aux pratiques : très curieuses, trompeuses, mensongères, Etc.

Aux beaux discours qui se ressemblent, aux mots prêts, aux gestes, aux méthodes, habitudes, à croire qu’ils ont tous été formés par les mêmes formateurs :

Discours hachés, gribouillages sur des feuilles de papier blanches, sans entête de la société qu’ils représentent, tous ces discours ces attitudes au pas de course, promesses, annonces, avantages, ne sont que des artifices, des trompent l’œil, des illusions, des asphyxies, des hallucinations qui n’ont qu’un seul but : faire signer une demande de crédit à la consommation.

Schéma type pour la pompe à chaleur (du vécu) : 13.500,00 €, 10.000,00 € d’aides de l’État, reste à charge 3.500,00 €. Vous commencez par payer le crédit pendant ce temps les aides tombent une à une et vous remboursez le crédit en recevant les aides. Au bout d’un an, vous n’aurez payé que le crédit 3.500,00 €, ayant remboursé le capital des 10.000,00 € des aides reçues.

Pour notre cas : seule l’aide d’EDF de 3.500,00 € est arrivée après 6 mois d’échanges multiples de courriers.

Finalité : 3.500,00 € d’aide seulement, le débours a bien été de 10.000,00 €. Soit exactement l’inverse des dires, griffonnages du commercial.

Une énorme tromperie ! Une escroquerie.

Nous sommes allés aux Impôts : rien !

J’ai écrit au président Macron : RIEN !

© par Bernard TRITZ

Juste une question :

À propos de la production solaire, presque tous tiennent les mêmes arguments. Ils annoncent des aides de l’État, pire ils les écrivent sur le contrat de vente par écrit. J’avais deux interlocuteurs, le patron et une jeune femme, et l’inspecteur commercial. Tous les trois (Tour de Babel) ont donné des chiffres différents, je n’en n’ai perçu aucun. Avises tous les deux par emails, ils ont répondu tous les deux par emails des choses et valeurs différentes, qui n’ont abouti à rien. À aucun moment ils ont pris ce problème en mains de façon autoritaire : une cacophonie délirante.

Nous sommes loin de la planéité, montrée et mise en avant avec la brochure commerciale.

Sur les brochures qui sont remises au client, les panneaux sont alignés de façon parfaite, avec une planéité exemplaire. Pour mon installation physique, se fut, tout le contraire, chaque panneau avait un relief de vague d’une mer en colère.

Panneaux montés n'importe comment en vagues. Cela aura été repris durant 5 mois, il y a eu jusqu'à 7 intervenants sur le même toit. Motif : le toit mis en cause, il n'est pas droit. Aujourd'hui : une autre entreprise a tout remis en ordre en seulement 2 journées et à 2 intervenants de qualité sur le même toit.
On voit les vagues ondulées des panneaux ! Comment peut on proposer à un client un tel montage ?

La question : pourquoi le Gouvernement ne s’implique pas en imposant aux mairies, communes pour chaque construction, en Région du Sud comme la PACA, une couverture photovoltaïque, en vue d’une production solaire.

Le seul cadeau reçu ! Un acheteur peut-être ? – Faites une offre de prix d’achat ! Merci