Marseille : Vol à main armé à 13 ans !

Par E.Mi. – Publié le mardi 21 septembre 2021 à 10h01.

Deux hommes font irruption dans un commerce à proximité du marché aux Puces munis d’une arme de poing – PHOTO ARCHIVES/ILLUSTRATION VALÉRIE VREL

Marseille – Un ado de 13 ans interpellé après un vol à main armé près des Puces : À Marseille, peu après minuit, dans la nuit de lundi à mardi, deux hommes font irruption dans un commerce à proximité du marché aux Puces munis d’une arme de poing. D’après le témoignage du commerçant, âgé d’une quarantaine d’années, deux coups de feu auraient été tirés en l’air afin de lui dérober ses effets personnels. Alertés de la situation, une patrouille de nuit de la CSI s’est immédiatement rendue sur place et a réussi à interpeller les deux individus âgés pour l’un de seulement 13 ans et l’autre de 38 ans.

Lire la Source : https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6497661/.html

© par Bernard TRITZ

Marseille avec le Boss !

Par La Provence – Publie dimanche 19 septembre 2021 à 12h06.

« Tout Marseille avec le boss. » Les membres de la Vieille Garde ont déployé une banderole en soutien à Bernard Tapie – PHOTO TWITTER @VGCU84

OM : « Tout Marseille avec le boss », la banderole de la Vieille Garde en soutien à Bernard Tapie.

« Tout Marseille avec le boss. » Avant OM-Rennes hier dimanche 19 septembre 2021 dans après-midi (17h) au Vélodrome, les membres du groupe de supporters emblématique de l’OM de la Vieille Garde ont déployé une banderole en soutien à Bernard Tapie, l’ancien président de l’OM et actionnaire majoritaire du groupe La Provence qui lutte toujours contre un cancer de l’estomac.

« Force au boss et à toute la famille Tapie », ont écrit les membres de la Vieille Garde sur leur compte Twitter. Une marque de soutien supplémentaire toujours bienvenue.

Lire la Source : https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6495300/om-tout-marseille-avec-le-boss-la-banderole-de-la-vieille-garde-en-soutien-a-bernard-tapie.html

Le BOSS !
Classement TOP 5 au dimanche 19 septembre 2021, fin de journée.

© par Bernard TRITZ

France, Football L1, Marseille l’OM !

Par Bernard TRITZ – Publié le dimanche 29 août 2021 à 11h20.

OM à l’Apéro

Vous aimez, vous êtes fans de l’OM, ce blog très bien réalisé est fait pour vous. Omalapero est un blog de supporters de l’OM.

Ils sont très forts et sympathiques. Ne pas hésiter à aller visiter, lire les articles publiés qui sont passionnants et bien écrits.

On sent la passion ! Cliquer sur le lien ci-dessous ! Allez l’OM !

Lire la Source : https://omalapero.fr/2021/07/21/ep1-konrad-de-la-fuente-usa-aioli-caganis-et-allez-lom/

© par Bernard TRITZ

Marseille : Pr Didier Raoult

Poussé à la retraite !

Par Stéphany Gardier – Publié jeudi 19 août 2021 à 08h05, mis à jour hier à 19h47.

La mission d’information sur l’impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l’épidémie de coronavirus – covid 19 organise l’audition de Didier RAOULT, directeur de l’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille (IHU) à l’Assemblée Nationale à Paris le 24/06/2020 Photo Jean-Christophe Marmara / Le Figaro

Pourquoi Didier Raoult est poussé à la retraite ? L’AP-HM et l’université d’Aix-Marseille souhaitent que le scientifique soit remplacé à la tête de l’IHU Méditerranée Infection.

L’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection pourrait voir son sulfureux directeur, le Pr Didier Raoult, passer la main avant la fin de l’année. Non que le microbiologiste, désormais célèbre pour ses travaux controversés sur l’hydroxychloroquine, se soit lassé de la recherche, mais deux des organismes fondateurs de l’IHU souhaitent proposer, dès le mois de septembre, au conseil d’administration de l’établissement de partir en quête d’un successeur à Didier Raoult, qui, à 69 ans, aurait atteint la limite d’âge à l’université. Un argument qui ressemble à un prétexte administratif saisit par l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) et Aix-Marseille Université pour remplacer au plus vite le scientifique, dont on ne compte plus les prises de position iconoclastes sur la pandémie de Covid.

« Il y a un besoin de tourner une page et d’organiser l’avenir de l’IHU pour les vingt ans à venir. Il faut aller vite, lancer le processus à l’automne pour aboutir entre la fin de l’année et le début de 2022 », a expliqué au journal Le Monde François Crémieux, nouveau directeur de l’AP-HM, qui n’a pas souhaité répondre à nos questions. Ancien directeur adjoint de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) il a été nommé à la tête de l’AP-HM en juin dernier. « Quand j’ai su que François Crémieux avait été choisi pour reprendre la tête de l’AP-HM, j’ai compris que certaines choses allaient changer, et qu’il n’y allait pas pour faire de la figuration », commente le Dr Bernard Jomier, sénateur de Paris. Le médecin avait auditionné Didier Raoult dans le cadre de la commission d’enquête du Sénat. Un échange qui avait été pour le moins tendu et qui avait valu des représailles au sénateur, qui confie avoir été « harcelé, menacé par des personnes de l’IHU ».

Pôles d’excellence : Nés sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy, les IHU sont au nombre de six en France, chacun étant consacré à une thématique. Financés dans le cadre des programmes d’investissement d’avenir, ces instituts regroupant une université, un établissement de santé et des organismes de recherche avaient pour ambition de devenir des pôles d’excellence. Celui de Marseille avait bénéficié de plus de 150 millions d’euros lors de sa création.

« L’IHU Méditerranée était censé être le vaisseau amiral des maladies infectieuses en France, or cet institut est complètement parti à la dérive. Et ça ne date pas du Covid, cela a été pointé dès 2014, déplore Bernard Jomier. Au lieu d’être un lieu d’excellence, l’IHU de Marseille est devenu la boussole qui indique le sud. » En 2018, après une évaluation scientifique défavorable, le CNRS et l’Inserm avaient retiré leurs labels à deux laboratoires de l’IHU. Un camouflet pour Raoult.

Le nouveau directeur de l’AP-HM dénonce ouvertement l’implication de l’IHU dans la mouvance complotiste : « Que ce soit délibéré ou pas, l’Institut est devenu la caution scientifique du discours antivaccin, anti-passe, et nourrit la sphère complotiste. C’est une difficulté à laquelle il faut mettre un terme », a déclaré François Crémieux au Monde.

Que ce soit délibéré ou pas, l’Institut est devenu la caution scientifique du discours antivaccin, anti-passe, et nourrit la sphère complotiste

François Crémieux, nouveau directeur de l’AP-HM : Sur les réseaux sociaux, les fervents soutiens au Pr Raoult n’ont pas tardé à réagir, en lançant notamment le mot-dièse #TouchePasARaoult, peu après l’annonce de cette retraite, qui prendrait effet dès le mois de septembre selon Éric Berton, président d’Aix-Marseille Université. Dans la foulée, ils ont appris le départ du Dr Louis Fouché de l’AP-HM. Très impliqué dans le collectif anti-restrictions ReinfoCovid, le médecin réanimateur aurait demandé une mise en disponibilité. Une démarche qui fait cependant suite à un courrier de la direction de l’AP-HM condamnant ses dernières prises de paroles dans les médias, des propos « à l’opposé des principes moraux, éthiques, déontologiques et scientifiques de l’AP-HM », peut-on lire dans un communiqué de l’institution marseillaise. « Si l’AP-HM n’avait pas fermé les yeux durant si longtemps, on n’en serait pas là, insiste Bernard Jomier. Que les tutelles et tous ceux qui ont soutenu ces dérives assument leur responsabilité dans ce fiasco ! »

L’IHU pourrait subir des changements plus en profondeur, avec notamment une refonte de son comité d’administration. Une enquête, toujours en cours, avait mené en juin dernier à une perquisition à l’Institut. Elle porte sur des soupçons de conflits d’intérêts entre l’IHU et l’Institut de recherche pour le développement (IRD) dont le président de l’époque, Jean-Paul Moatti, également membre du conseil d’administration de l’IHU n’est autre que le mari de Yolande Obadia, présidente de l’Institut. « Il faut désormais des changements profonds si on veut sauver l’IHU, estime Bernard Jomier. Aux ministres Olivier Véran et Frédérique Vidal de prendre leurs responsabilités. Il serait plus que temps qu’ils sortent de leur silence jusqu’ici remarquable. »

Lire la Source : https://www.lefigaro.fr/sciences/les-membres-fondateurs-de-l-ihu-de-marseille-ne-veulent-pas-prolonger-le-mandat-de-didier-raoult-20210819

© par Bernard TRITZ

Vaccination obligatoire

Marseille : menaces de grèves !

Par NG – Ouest-France – Publié le lundi 02 août 2021 à 16h50.

Des soignants grévistes ont prévu de manifester jeudi 5 août à Marseille. PHOTO D’ILLUSTRATION. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

Vaccination obligatoire : À Marseille, des soignants menacent de se mettre en grève dans deux hôpitaux !

Un préavis de grève illimitée a été déposé : À Marseille (Bouches-du-Rhône) pour s’opposer à la vaccination obligatoire des soignants. Le mouvement débutera le 4 août prochain dans les hôpitaux de l’APHM et le 9 août à Édouard-Toulouse (15e).

Les opposants à la vaccination des soignants se mobilisent : À Marseille (Bouches-du-Rhône), le syndicat Sud santé a déposé un préavis de grève illimitée. Le mouvement de contestation concerne tous les hôpitaux de l’APHM et celui d’Édouard-Toulouse (15e), explique France Bleu Provence dimanche 1er août.

Les soignants des hôpitaux de l’APHM doivent débuter leur grève à partir du mercredi 4 août 2021. Puis, leurs collègues d’Édouard-Toulouse doivent les rejoindre le 9 août. Par ailleurs, deux rassemblements sont prévus par le syndicat, complètent nos confrères. Les soignants opposés à la vaccination obligatoire doivent se réunir le jeudi 5 août à 11 h devant l’hôpital Nord et devant la Timone, précise la radio régionale.

Contre des sanctions : Le projet de loi anti-Covid, qui doit être étudié par le Conseil constitutionnel, prévoit la suspension du salaire des soignants qui ne seraient pas vaccinés le 15 octobre prochain. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux le 13 juillet dernier, le syndicat a réagi à cette sanction, parlant « d’une menace d’une brutalité extrême ». Il estime que les soignants sont « stigmatisés comme principaux vecteurs du virus ».

À Lyon, un préavis de grève illimitée a été déposé contre la vaccination obligatoire des soignants : À l’hôpital Édouard-Herriot à Lyon (3e), le mouvement a débuté le 29 juillet dernier.

Lire la Source : https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/vaccination-obligatoire-a-marseille-des-soignants-menacent-de-se-mettre-en-greve-dans-deux-hopitaux-7370424

© par Bernard TRITZ  

Aéroport Marseille-Provence : Nouveau problème technique !

Par C.R. – La Provence – Publié le mercredi 28 juillet 2021 à 13h38.

Marseille-Provence – international airport by Google Maps !

Aéroport Marseille-Provence : un problème technique provoque un retard de 25 heures et fait poireauter près de 300 passagers. Selon l’aéroport Marseille-Provence, cet incident serait dû à un problème technique de l’appareil et à la difficulté de récupérer une pièce pour le réparer.

Ils auraient dû embarquer lundi dernier, à 22h05, direction le soleil de La Réunion. Mais les près de 300 passagers du vol SS-636, opéré par la compagnie Corsair, ont dû prendre leur mal en patience puisque le début de leurs vacances ne s’est pas vraiment passé comme sur des roulettes.

En effet, ce n’est qu’hier, à 23h10, soit plus d’un jour après le décollage prévu initialement, que l’avion a quitté le tarmac. Selon l’aéroport Marseille-Provence, cet incident serait dû à un problème technique de l’appareil et à la difficulté de récupérer une pièce pour le réparer. « La société Alyzia (une société d’assistance au sol, Ndlr) a pris en charge les passagers en leur offrant une nuit d’hôtel et les repas du midi et du soir », nous assure l’aéroport.

Lire la Source : https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6440620/aeroport-marseille-provence-un-probleme-technique-provoque-un-retard-de-25heures-et-fait-poireauter-pres-

© par Bernard TRITZ