Facebook – Messenger : le Sexe, la pornographie Etc.

Pornographie à gogo sur Messenger Facebook !

J’en ai des dizaines de pages au fil des jours. Un véritable harcèlement de la part de Facebook Messenger, qui naturellement, impose, expose, propose. Cette pornographie doit cesser immédiatement ! Nous le savons le plus grand nombre sont de faux profils qui viennent de Côte d’Ivoire. Un réseau d’arnaqueur. Dont le but principal est de présenter un faux profil, un hameçon pour ferrer une proie dans le but d’obtenir un mandat postal…

Facebook est complice !

Quand l’Union Européenne mettra fin à ces contacts, en condamnant Facebook. Proposons 100.000,00 € par adresse que Facebook relaie, impose, à l’un de ses membres ?

Mis à jour du mercredi 13 octobre 2021 à 10h00.

Lire la Source : Facebook – Messenger : le Sexe, la pornographie Etc. – Actu-Prod-Solaire (actuprodsolaire.fr)

© par Bernard TRITZ

Marseille : 73 années de prison !

Par Denis Trossero – Publié le samedi 09 octobre 2021 à 08h47.

Le tribunal a condamné le chef du réseau et le leader des passeurs à 9 ans. La prostitution nigériane reste très active – PHOTO ARCHIVES

Marseille – 73 années de prison pour les proxénètes nigérians : Le tribunal a lourdement sanctionné les 12 prévenus jugés depuis lundi 04 octobre 2021.

Des sanglots dans le box, une des prévenues qui s’effondre à quelques mètres de la barre, victime d’un malaise à l’annonce de sa condamnation à 6 ans de prison ferme, exigeant l’intervention hâtive des marins-pompiers : le délibéré rendu hier soir par la 7e chambre correctionnelle de Marseille, présidée par Johan Denis, a été accueilli dans la douleur.Le tribunal a condamné le chef du réseau et le leader des passeurs à 9 ans.

La prostitution nigériane reste très active : Au total, ce sont en effet 73 années de prison que la justice marseillaise a prononcées.

Des peines de 2 à 9 ans ferme.

Neuf ans de prison contre le chef du réseau, Tony Osemiwigie, contre le leader des passeurs Kelly Orobosa et contre Happy Sunday, un des prévenus qui n’avait …

Lire la Source : https://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/6518854/marseille-73-annees-de-prison-pour-les-proxenetes-nigerians.html

© par Bernard TRITZ