TousAntiCovid : Mesures d’audience !

Par Gaëtan Leurent, 01net – Manuel Castejon – Publié le dimanche 22 août 2021 à 09h37.

L’application TousAntiCovid accueille vos certificats de tests // Source : Frandroid

TousAntiCovid : vous devriez vite désactiver la collecte de statistiques ! TousAntiCovid collecte désormais des statistiques et mesures d’audience. Cette fonction met cependant à mal la sécurité et la protection de la vie privée des utilisateurs.

Trois chercheurs viennent de publier une analyse de risque sur le système de statistiques intégré à l’application TousAntiCovid depuis le mois de juin et censé permettre d’évaluer son utilisation et son efficacité. Le résultat est sans appel : selon eux, « la collecte de statistiques contredit le principe de minimisation des données et met en danger les propriétés de sécurité et de protection de la vie privée ». Explications.

CLÉA ET ROBERT ENTRENT DANS UN BAR… : Ça commence comme une mauvaise blague. TousAntiCovid intègre deux protocoles différents : Robert pour le traçage Bluetooth (contact tracing) et Cléa pour le traçage des lieux par QR Code. Mais désormais, le journal d’évènements détaillé du système et son horodatage précis permet de croiser de nombreuses informations et d’en tirer des conclusions qui vont à l’encontre des promesses de vie privée faites par gouvernement. Sur son compte Twitter, Gaëtan Leurent, l’un des trois chercheurs à l’origine de cette analyse, détaille plusieurs exemple permettant de se servir des données envoyées sur le serveur de statistiques.

PROBLÈME N°1 : LE RECOUPEMENT DES UTILISATEURS : Chaque scan de QR-Code avec le protocole Cléa est enregistré par le système de statistiques et un horodatage précis et envoyé sur un serveur. Ainsi en recoupant les scans de plusieurs personnes à un même endroit dans une unité de temps réduite, on peut deviner si deux personnes se sont rendues dans différents lieux au même moment, permettant ainsi d’en déduire qu’ils se connaissent.

Si Alice et Bob mangent au même moment dans des restaurants identiques tous les jours de la semaine par exemple, ils y sont certainement venus ensemble.

PROBLÈME N°2 : LA FUITE D’UNE DONNÉE DE SANTÉ : Le système de statistiques de TousAntiCovid synchronise de manière simultanée les informations provenant de Cléa et de Robert. Cependant, lorsqu’un utilisateur est testé positif au Covid, il n’a aucune raison de se rendre dans un lieu public et de scanner son QR-Code. La synchronisation des données de Cléa s’arrête donc et seul Robert continue.

En notant un arrêt de la synchronisation des données de Cléa, on peut donc déduire que l’utilisateur a été testé positif, révélant ainsi une donnée de santé confidentielle.

PROBLÈME N°3 : L’IDENTIFICATION PRÉCISE D’UNE PERSONNE : Certes, ces données peuvent être déduites, mais le serveur de statistiques cache l’identification personnelle de l’utilisateur en utilisant un identificateur unique (UUID) différent du couple nom + prénom. Malheureusement, le convertisseur de certificat enregistre une entrée spécifique horodatée. En croisant ses données avec l’horodatage de l’utilisation du convertisseur de l’application, il serait possible de déduire précisément l’identité d’une personne cachée derrière un UUID.

De même, les données de Robert et celles de Cléa sont enregistrées via des identifiants différents. Mais en recoupant l’horodatage de ces données, on peut déduire une corrélation entre ces deux paramètres.

COMMENT DÉSACTIVER LES STATISTIQUES : Depuis juin, cette collecte de statistiques est donc activée automatiquement pour tous les utilisateurs de TousAntiCovid. Il est cependant possible de la désactiver manuellement.

TousAntiCovid (AntiCovid / StopCovid)

Pour cela, ouvrez l’application TousAntiCovid, descendez tout en bas de la page d’accueil, puis cliquez sur « Paramètres ». À nouveau tout en bas, vous verrez une case « Statistiques et mesure d’audience » qu’il est possible de désactiver. Profitez-en aussi pour cliquer sur « Supprimer mes données ».

Lire la Source : https://www.frandroid.com/culture-tech/1034787_tousanticovid-vous-devriez-vite-desactiver-la-collecte-de-statistiques

© par Bernard TRITZ

Casque Bluetooth – Explosion

1 mort !

Par David CORROY – The Times of India – Publié le lundi 09 août 2021

Casque HiFi – Crédit : Unsplash

Un casque Bluetooth explose et entraîne la mort de son propriétaire : Un homme de 28 ans est mort en Inde après que casque Bluetooth a explosé sur ses oreilles alors qu’il l’utilisait pour ses études. Bien qu’il ait été transporté à l’hôpital, il n’a malheureusement pas survécu à l’explosion.

L’incident s’est produit dans le village d’Udaipuria, dans la ville de Chomu du district de Jaipur, vendredi, alors que Rakesh Kumar Nagar se préparait à un concours à son domicile, a déclaré la police. Ce dernier écoutait tranquillement de la musique avec son casque, quand ce dernier a soudainement explosé.

Ce n’est pas la première fois que nous entendons parler d’un casque qui explose, puisqu’en 2017, des écouteurs sans fil avaient également explosé en avion aux oreilles d’une passagère. D’après les premières informations de la police, l’explosion aurait été provoquée à cause du smartphone auquel était connecté le casque, puisque celui-ci était en train de charger.

LE CASQUE EXPLOSE ALORS QU’IL ÉTAIT BRANCHÉ SUR UN SMARTPHONE EN CHARGE : Selon les autorités, le jeune homme originaire de l’État du Rajasthan « utilisait son casque Bluetooth alors que son smartphone était branché sur une prise électrique ». En effet, Rakesh Kumar Nagar utilisait vraisemblablement son casque Bluetooth avec un adaptateur jack 3.5 mm branché à son smartphone.

Un reportage de TV9Marathi est venu apporter de nouvelles informations à l’enquête. « Soudain, la lumière s’est éteinte, et après le retour de la lumière, le casque a explosé sur ses oreilles », décrit la chaîne. L’explosion a donc probablement eu lieu à cause d’une surtension qui peut se produire après une panne de courant.

Malheureusement pour le jeune homme, l’explosion aurait été si violente qu’elle l’aurait gravement blessé aux oreilles, et assommé sur le coup. Même si ce dernier a rapidement été pris en charge et amené à l’hôpital, il n’a pas survécu à l’explosion. Selon un médecin, la victime serait « décédée d’un arrêt cardiaque ».

Le casque serait un produit bon marché et proviendrait d’une entreprise locale, mais une telle explosion aurait probablement pu arriver avec n’importe quel autre appareil, puisqu’il s’agirait d’une surtension électrique. Après un tel événement, on ne peut que vous conseiller de ne pas laisser brancher vos smartphones lors d’une panne de courant, et de ne pas utiliser de casques ou d’écouteurs au même moment.

Lire la Source : https://www.phonandroid.com/un-casque-bluetooth-explose-et-entraine-la-mort-de-son-proprietaire-en-inde.html

© par Bernard TRITZ

Google Pixel Fold : Smartphone pliant

Google Pixel Fold : le smartphone pliant se précise et devient de plus en plus intéressant !

Par Remi Lou – Publié le mercredi 21 juillet 2021 à 09h00.

Smartphone pliant.

Le Pixel pliant de Google continue de livrer ses secrets, et se dégote une dalle flexible d’exception signée Samsung.

Cela fait déjà plusieurs années que les smartphones pliants font les choux gras de l’actualité tech, mais force est de constater qu’ils sont encore bien peu nombreux sur le marché et ne se sont pas vraiment généralisés auprès du grand public. En effet, le concept est encore jeune et les prix plutôt prohibitifs, mais cela devrait peu à peu changer à mesure que d’autres constructeurs se lanceront sur ce marché.

Samsung, qui règne sur le petit monde des smartphones pliants, devrait ainsi propulser le secteur tout entier grâce à ses technologies d’écrans flexibles. Selon le média coréen The Elec — généralement de bonnes sources — Google devrait notamment en profiter. Samsung Display devrait ainsi fournir son panneau Ultra Thin Glass (UTG) au géant californien afin d’équiper son premier smartphone pliant, communément appelé Pixel Fold par les rumeurs.

Toujours d’après The Elec, Google aurait commandé des écrans OLED flexibles de 7,57 pouces à Samsung. Il s’agirait d’une dalle LTPO, capable d’ajuster automatiquement son taux de rafraîchissement de 1 à 120 Hz en fonction du contenu affiché. L’écran serait destiné à trouver sa place à l’intérieur du Pixel Fold, tandis qu’un second écran plus ordinaire servirait d’affichage externe. Le concept se rapprocherait ainsi du Galaxy Z Fold 2 — et du futur Galaxy Z Fold 3 — de Samsung. D’ailleurs, le futur smartphone pliant de Samsung, dont la présentation est attendue ce 11 août, devrait également bénéficier d’un écran LTPO 120 Hz.

Smartphone pliant sur Twitter.

Reste à voir quand sortira ce fameux smartphone pliant façon Google. Selon de précédentes rumeurs, le Pixel Fold pourrait bien voir le jour avant la fin de l’année, même si l’entreprise déclarait en 2019 ne pas être « pressée de mettre un produit pliable sur le marché. » Quoi qu’il en soit, le lancement d’un smartphone pliant chez Google serait un événement en soi. Étant à l’origine d’Android, la firme pourrait définitivement bouleverser le secteur en adaptant pleinement son logiciel à ce nouveau form factor.

Lire la Source : https://www.journaldugeek.com/2021/07/21/google-pixel-fold-le-smartphone-pliant-se-precise-et-devient-de-plus-en-plus-interessant/

© Par Bernard TRITZ